Le gouvernement indien veut interdire les importations d’or 24 carats

Le Gouvernement de l’Inde envisage d’interdire l’importation de bijoux en or 24 carats dans une tentative de réduire l’abus d’accords de libre-échange avec d’autres pays asiatiques.

L’Inde est le deuxième plus grand consommateur d’or physique dans le monde après la Chine, et a augmenté les tarifs d’importation de 10 % en 2013 pour freiner la demande d’or en Inde. Cela a conduit certains importateurs d’or indiens à utiliser des accords de libre-échange avec « l’Association des Nations de l’Asie du Sud-est » afin d’importer des bijoux en or 24 carats avec seulement 2 % de droits de douane.
Les bijoux en or importés en Inde sont ensuite fondus en lingots et pièces d’or, ont indiqué des responsables.

L’objectif du gouvernement est de changer les règles pour permettre seulement les importations de bijoux en or de 18 à 22 carats.
Le gouvernement indien tient également une série d’initiatives visant à structurer le marché de l’or en Inde dans le but de réduire le déficit du compte courant généré dans les comptes nationaux du pays :
1) Le programme de dépôt d’or physique dans les banques indiennes, avec un taux d’intérêt.
2) Le programme d’obligations convertibles en or physique émis par le gouvernement de l’Inde.
3) Les pièces d’or destinées à l’investissement émises en Inde pour attirer les investisseurs locaux.
4) La création d’une bourse de négoce d’or physique sur le marché indien.

A lire...  Achat lingots d’or de la London Good Delivery – LBMA

L’histoire d’amour entre l’Inde et l’or ne date pas d’hier.

L’offrande de ce métal précieux est une tradition millénaire. En Inde, l’or est considéré à la fois comme un placement et une couverture contre les risques. On achète de l’or pour l’offrir sous toutes ses formes : bijoux, pièces d’or… Les souverains britanniques (vestiges de l’ancienne colonisation) sont d’ailleurs très prisés en Inde.
Le World Gold Council estime à 18 000 voire 20 000 tonnes les réserves totales d’or en Inde (particuliers et banques comprises). Le pays est deuxième acheteur d’or au monde après la Chine.
La joaillerie d’or pur constitue un produit unique qui remplit les attentes esthétiques et d’investissement. La concurrence pour les bijoux 24 carats en platine et argent est très limitée et cela va surement perdurer. 85% de la demande de bijoux en or l’est pour de l’or pur de 24 carats, ce qui indique que ces achats sont surtout effectués dans une logique d’investissement.

A lire...  Achat de lingots d’or de l'ex URSS

Commentaires clos.