Acheter de l’Or à terme, comment faire ?

Les contrats à terme du commerce de l’or et de l’argent

Si vous êtes à la recherche d’une couverture contre l’inflation, d’un jeu spéculatif, d’une classe d’actifs alternative ou d’une couverture commerciale, les contrats à terme sur l’or et l’argent peuvent être un moyen viable pour répondre à vos besoins. Dans cet article, nous allons couvrir les bases des contrats à terme sur l’or et l’argent et voir comment ils sont négociés. Mais soyez prévenus : négocier sur ce marché implique des risques substantiels, et les investisseurs peuvent perdre plus que leur investissement initial.

Que sont les contrats à terme sur les métaux précieux ?

Un contrat à terme sur les métaux précieux est un accord juridiquement contraignant pour la livraison d’or ou d’argent dans le proche avenir et à un prix convenu. Les contrats sont normalisés par un marché à terme quant à la quantité, la qualité, la date et le lieu de livraison. Seul le prix est variable.
Les contrepartistes (hedgers) utilisent ces contrats comme un moyen de gérer le risque du prix sur un achat ou sur une vente prévue du métal physique. Ils fournissent également aux spéculateurs une occasion de participer aux marchés sans aucun soutien physique.
Deux positions différentes peuvent être prises : la position longue (achat) est une obligation d’accepter la livraison du métal physique, tandis que la position courte (vente) est l’obligation d’effectuer la livraison. La grande majorité des contrats à terme est compensée avant la date de livraison. Par exemple, cela se produit quand un investisseur ayant une position longue entame une position courte sur le même marché, éliminant effectivement la position longue initiale.

Les avantages des contrats à terme

Parce qu’elle se fait lors de marchés centralisés, la négociation de contrats à terme offre plus de levier financier, de flexibilité et d’intégrité financière que la négociation sur les marchandises elles-mêmes.
Le levier financier est la capacité à négocier et à gérer un produit à forte valeur du marché avec une fraction de la valeur totale. La négociation de contrats à terme se fait avec une marge de performance. Elle nécessite beaucoup moins de capitaux que le marché physique. L’effet de levier fournit aux spéculateurs un risque plus élevé pour un retour sur investissement plus élevé.
Prenons pour exemple un contrat à terme sur l’or qui contrôle 100 onces troy, ou un lingot d’or. La valeur en dollars de ce contrat équivaut à 100 fois le prix du marché pour une once d’or. Si le marché se négocie à 600 $ par once, la valeur du contrat est de 60 000 $ (600 $ x 100 onces). Basé sur les règles de marge du marché, la marge nécessaire pour contrôler un seul contrat est seulement de 4 050 $. Donc, pour 4 050 $, une marge peut contrôler 60 000 $ en valeur d’or. En tant qu’investisseur, cela vous donne la possibilité de lever 1 $ pour contrôler environ 15 $.
Sur les marchés à terme, il est tout aussi facile d’initier une position courte qu’une position longue, ce qui donne aux participants une grande flexibilité. Cette flexibilité fournit des contrepartistes ayant la capacité de protéger leurs positions physiques, et permet aux spéculateurs de prendre des positions en fonction des prévisions du marché.
Les marchés dans lesquels les contrats à terme sur l’or et l’argent sont négociés n’offrent aucun risque de contrepartie aux participants ; ceci est assuré par les services de compensation des échanges. L’échange agit comme un acheteur pour chaque vendeur et vice-versa, ce qui diminue le risque de faire défaut à ses responsabilités.

Les spécifications des contrats d’Or à terme (cliquez…)

rachat Or