Achat Or Bijoux anciens Interor
Achat OR

Achat Or et Rachat Bijoux

Obtenez un paiement immédiat
avec
Logo Achat Rachat Or InterOr

Nous expertisons gratuitement tous vos bijoux en or ou platine,
quel que soit l'état dans lequel vous nous les amenez,
ainsi que vos pierres précieuses ou toute montre de marque de luxe

Nous achètons immédiatement :
bagues, colliers, bracelets, diamants, montres de luxe,
pièces et lingots d'or.

Nous sommes
experts en France
auprès des professionnels et particuliers depuis 1977 et
bureau français d'une société belge d'achat or à Anvers

Achat Or - Visitez InterorAchat OR COTATION Or - Visitez Interor
On paie immédiatement au prix du jour aux professionnels et aux particuliers
Pour les particuliers, paiement obligatoire par chèque, loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011

2 experts joailliers et 2 appréciateurs sont présents pour évaluer vos bijoux en or et pierres précieuses et vous donner un prix du gramme d'or à sa juste valeur.
• Nous procédons également au rachat de l'or monétaire, pièces or et lingots d'or sur le cours internatio
nal dont les cotations sont reprises sur notre page

Vous possédez une montre de haute horlogerie ?
Elle a très certainement une grande valeur et si vous nous proposez
l'achat de vos bijoux en or, n'hésitez pas à nous demander également
une expertise gratuite de votre montre de marque de luxe...

Les particuliers et les professionnels seront reçus isolément, sept guichets confidentiels et totalement sécurisés sont à leur disposition.
Du lundi au vendredi, 2 experts joailliers et 2 appréciateurs seront là pour vous conseiller, ou réaliser gratuitement une expertise de vos objets en or ou en argent.

InterOr vous propose une solution simple, rapide: vous repartez immédiatement avec la somme correspondante à la valeur estimée et validée de votre bijou.
L’offre s’exprime toujours en euros net pour vous, toutes taxes et commissions déduites.
Bien entendu, nos experts contrôleront auparavant l'authenticité des objets : qualité des pierres, état du serti, état des poinçons, numérotation et authentification de la signature, etc.. Si voulez lire nos 6 conseils pour vendre votre or, cliquez ici.

Achat or Fonderie
Au service des professionnels:
Fonderie Or (accès aux professionnels)
Les professionnels pourront assister à la fonte de l'or qu'ils apportent ainsi qu'à l'analyse au moyen d'un spectro à rayon X qui sera faite immédiatement.
Logiciel Achat d'Or
Livre de police
Législation Achat d'Or
Actualité du marché de l'or



Achat Or - Visitez Interor

Avant d'obtenir un paiement immédiat pour votre or,
rien ne vaut une expertise gratuite :

Une seule adresse en France

Achat d'or InterOr
PLAN ACCES INTEROR
Métro Gaité - Bus 28 et 58

132, avenue du Maine - 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45
Tél. 01 43 35 36 77
SIRET : 423 728 963 00012 - Mentions légales
Suivant la législation en vigueur, pour toute transaction de lingot, pièce ou débris d'or, une taxe de 10,5% est due au Trésor Public.

du lundi au jeudi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
le vendredi fermeture à 17h

Achat Or Bureaux Interor


Découvrez toutes nos pages d'informations dans notre sitemap


Dernières nouvelles sur le front de l'Or et des métaux précieux

Le prix d’achat du palladium à des niveaux maximum depuis 7 mois

Ecrit le 12 septembre 2014

Actuellement le prix d’achat du palladium continue son chemin à la hausse atteignant des niveaux maximums jamais atteints depuis 13 ans mais se trouve par contre en déficit de fourniture.

Un des métaux précieux qui aura un important déficit de fourniture cette année est le palladium mais pour des raisons différentes que celles du platine ou autres métaux. D’après la société CPM Group, la demande de palladium en usage industriel dépassera largement l’augmentation espérée de l’offre à niveau mondial créant ainsi un déficit qui atteindra les 367.359 onces.

D’un autre côté, l’offre continue d’augmenter à un bon rythme malgré les menaces des possibles sanctions de l’occident au principal producteur de palladium : la Russie. En 2013, l’offre a augmenté de 6.7% soit 9.2 millions d’onces. Elle s’est produite grâce à l’augmentation de l’offre provenant du recyclage ou « scrap » à partir des anciennes pièces fabriquées et au raffinage du palladium utilisé à d’autres fins.

Les fondamentaux du prix d’achat du palladium

Le palladium appartient au groupe des métaux précieux du platine. Sa principale différence avec les autres métaux réside dans sa basse température de fusion et est le moins dense du groupe de platine. Malléable, ductile et peu abondant, il est utilisé principalement comme catalyseur et dans la joaillerie.

Concernant l’offre, les sources de production du palladium sont très rares. Les gisements les plus importants se trouvent en Russie, en Afrique du Sud, au Canada et aux Etats-Unis. Il faut savoir que la Russie et l’Afrique du Sud extraient 80% du palladium mondial.

La plus importante compagnie mondiale minière de raffinerie du palladium est russe et est située dans la région de Norilsk-Talnah dont le siège social est à Moscou : MMC Norilsk Nickel. Elle est aussi le plus important producteur mondial de Nickel et sur la Russie le plus important producteur d’or. La deuxième plus importante raffinerie qui produit un nombre important d’onces de palladium est « Anglo American Platinum Limited » dont le siège social est en Afrique du Sud et possède les plus importantes réserves mondiales de métaux du groupe du platine.

Dans un contexte clairement haussier du prix d’achat du palladium, il faut s’attendre à un recul de 50%. Sa correction est fondamentale qu’elle ne descende pas au-dessous des 838 dollars l’once coïncidant ainsi au montant minimum des années antérieures.

Pour la fin 2014, on s’attend à ce que l’offre du palladium tombe jusqu’à 8.71 millions d’onces soit 4.2% moins que l’année 2013 à cause de la chute de la production minière en Afrique du Sud et en Russie. En termes de production, on s’attend à une baisse du palladium d’environ 6.4 millions d’onces soit 5.6% en chute interannuelle. La principale chute viendra d’Afrique du Sud dont la production minière descendra d’environ 14.1% soit 2.1 millions d’onces cette année.

Les achats d’or en augmentation pour la première fois depuis février

Ecrit le 10 septembre 2014

L’investissement en or est actuellement bien ennuyeux ; c’est ce que pensent la majorité des investisseurs. Cependant, les investisseurs de grand capital paraissent être en désaccord…

L’indice d’achat d’or, le Gold Investor Index, mesure le nombre de personnes qui achètent de l’or et le compare avec celui des personnes qui vendent de l’or sur un mois déterminé. En juillet, une amélioration de l’activité d’achat d’or a été enregistrée en comparaison à juin moment où il est arrivé à son niveau le plus bas depuis 52 mois.

L’indice est monté jusqu’à 51.9 en juillet contre 51.2 en juin. Ce fut le premier mois depuis février dont on a enregistré une augmentation des acheteurs d’or.

Cependant, en juillet il s’est produit un accroissement des réserves des clients de poids. Bien que la différence entre acheteurs et vendeurs ait été faible, ceux qui ont décidé d’acheter de l’or l’ont fait à plus grande échelle.

Les réserves totales des particuliers ont atteint un nouveau record de 33 tonnes au mois de juillet.

Le « GII » a commencé à être calculé en octobre 2009 et sa lecture moyenne a été de 55.5 points atteignant son niveau maximum de 71.7 en septembre 2011 lorsque le prix de l’or a atteint les 1900 dollars l’once. Une lecture de 50 indiquerait un parfait équilibre entre achats et ventes d’or.

Une telle lecture de l’indice de juillet indique que l’or continue d’être un actif clé pour les grands investisseurs mais le public est réticent concernant l’investissement en or suite aux risques géopolitiques récents.

Pour certains investisseurs souhaitant aussi diversifier le risque de stockage de l’or, la place de Zurich continue d’être l’endroit préféré mais celle de Singapour marque de plus en plus de points.

Que se passe t-il ? Pourquoi y a-t-il moins d’achats d’or mais en plus grosses quantités ? La dégringolade des prix de l’or 2013 a été une dure leçon sur la façon dont le prix de l’or peut bouger quand d’autres actifs restent stables. Sur le même fondement, les prix de l’or ont terminé le mois de juillet 2014 avec un prix de 1285 dollars d’once dépassant ainsi les rendements des principaux taux des actifs.

Tandis que d’autres marchés financiers continuent leur stabilité malgré la grave situation au Moyen Orient et entre la Russie et l’Ukraine, certains investisseurs ont montré une réelle préoccupation pour le risque géopolitique.

Nous ne savons pas comment ces évènements rejailliront sur les marchés dans les prochains mois mais il est certain que les achats d’or à grande échelle de la part des investisseurs privés ont contribué à la hausse du marché qui a commencé en 2001 et qui s’est accéléré suite à l’invasion de l’Irak et de la récente crise financière.

 

Bienvenus aux bons payables en or

Ecrit le 8 septembre 2014

En aout, la banque sud-africaine FirstRand Bank Limited (FRB) a annoncé la mise en place des premiers bons payables en pièces d’or « Krugerrand » au comptant pour un montant initial de 188 millions de dollars. Ce « bon en or » unique en son genre au niveau mondial, est émis par le Rand Merchant Bank (RMB), est négocié à la Bourse des Valeurs de Johannesburg et désigné en Krugerrands. L’intérêt offert est de 0.5% en or.

La monnaie en or « Krugerrand » est sortie sur le marché en 1967 et à la fin de la décade suivante, elle dominait déjà le marché global des pièces en or. Elle se trouve parmi les plus célèbres et préférées des pièces en or par le public collectionneur et investisseur. Ces pièces en or « Krugerrands » sont de 22 carats, avec un poids de 33.93 grammes et contiennent une once troy (31.1 grammes) d’or pur allié avec du cuivre. Son diamètre est de 32.69 millimètres et sur son coté face figure le visage de Paul Kruger, ex-président d’Afrique du Sud dont son nom a été donné à la monnaie. Sur le côté pile, on observe une gazelle ou « springbok », l’année de son estampillage et son contenu en or fin. Il faut ajouter que la pièce en or « Krugerrand » est une monnaie de cours légal en Sud-Afrique.

Ces nouveaux bons en or ont une échéance de 5 ans et les investisseurs doivent déjà posséder ou acheter des pièces en or Krugerrands pour acquérir les bons FRB. A leur échéance, la valeur du bon sera déterminée selon le prix de l’or sur les marchés internationaux, le taux d’échange rand/dollar et l’intérêt gagné. Cet intérêt sera calculé en onces troy et à son tour représentées par des pièces en or « Krugerrands ». Les investisseurs peuvent opter pour recevoir la livraison physique de l’or ou bien être payés en espèces.

Les bons en or sont une forme d’investissement en métal jaune qui évite les couts typiques de stockage physique et les frais d’administration. Le propos, selon la RMB, est de fournir une protection contre l’inflation et la déflation du rand contre  le dollar. C’est aussi une manière innovatrice d’investir dans un des actifs les plus anciens de la bourse de valeurs : l’or.

Un avantage supplémentaire pour les petits investisseurs car avec une pièce en or « Krugerrand », ils pourront obtenir un certificat de bon en or et recevoir son intérêt.

C’est sans aucun doute, une information importante qui nous parle de la croissante et constante méfiance d’aujourd’hui dans le monde financier et monétaire envers les devises papier.

Le plus remarquable dans l’acquisition de ces bons en or est qu’il soit exigé de payer d’entrée avec une des pièces en or les plus emblématiques de la sphère. Les dollars, euros ni même les rands de façon directe, ne sont pas acceptés.

En définitive, nous sommes devant un prélude de plus de la mort du système monétaire qui nous régit et de cette crise nous donnant l’impression continuelle et illimitée d’un argent dont la valeur est fausse. C’est un important message à lire entre les lignes; c’est ainsi que nous devons le comprendre…



InterOr - Entreprise Exception 2012
C'est important :

Donnez-nous votre avis sur
Google+
Lisez nos articles
sur twitter
Membre du SNAOB:
Syndicat National Achat Or et Bijoux