Poinçons Or et Argent :

Tous les poinçons du Dictionnaire Beuque en un clic !

Dictionnaire Poinçons Or et Argent

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les différents types de poinçons

Les poinçons en or et argent peuvent se différencier en deux catégories majeures, les poinçons relatifs à, d'une part l'Impôt et, d'autre part à la Fabrication. Ces deux catégories se divisent elles mêmes en sous-catégories, chacune d'elles correspondant à une information spécifique aussi bien pour son recensement que pour sa provenance. Ces marquages correspondent à une utilisation datant du XIVe jusqu'au XXe siècle.

Les Poinçons relatifs à l'Impôt :

Ceux-ci se classent en deux sous-catégories : les poinçons principaux et les poinçons secondaires. Les principaux sont constitués des poinçons de charge, poinçons de décharge, poinçons de garantie, puis la notion de « différent » ou « déférent ». Les secondaires sont les poinçons de contremarque, poinçons de recense, poinçons d'importation, poinçons de vieux, de hasard, de reconnaissance, d'admission temporaire, d'horlogerie, etc.

Poinçons principaux

Poinçon de charge: créé en 1672, ce poinçon fut établi par les Commis du Fermier Général pour les vérifications sur les ouvrages en cours chez les orfèvres. Ce poinçon s'appliquait lors de la fabrication avant le brunissage et le polissage. Ceci permettait une prise en charge par le Fisc et la non présentation lorsque l'objet était terminé se traduisait par des sanctions financières. L'aspect du poinçon de charge était une lettre couronnée ou fleurdelisée dans le cas des Pays d'Élections, ou alors un signe quelconque pour les Pays d'États ainsi que les Pays Conquis. La taille de ce marquage est la plus grosse parmi celle des autres poinçons que l'on trouve habituellement sur les pièces d'orfèvrerie (poinçon de charge, décharge, de communauté, de date, de maître).

Poinçon de décharge : créé en 1681, lorsque les ouvrages étés finis et prêts à être livrés au commerce, ils étaient marqués du poinçon de décharge qui représentait la quittance de l'impôt. Ce poinçon est celui qui à la plus petite taille parmi les poinçons principaux relatifs a l'impôt.

Poinçon de garantie : utilisé depuis de début du XIXe siècle par l'ensemble des États qui surveillent les métaux précieux, il a la même représentation pour tous les bureaux de contrôle et il est accompagné d'un « différent ».

« Différent » ou « déférent » : Comme on l'a déjà mentionné, les poinçons peuvent être communs à un grand ensemble de bureaux de contrôle d'un pays. Afin de pouvoir se distinguer les uns des autres, les graveurs accompagnent les poinçons d'un signe spécifique relatif au bureau d'origine.

Poinçons secondaires

Poinçon de contremarque : en premier lieu, cette dénomination fut donnée aux poinçons de communautés d'orfèvresmais elle correspond principalement à un poinçon spécifique appliqué comme recensement. Ce poinçon avait auparavant une représentation différente dans chaque localité puis il pris un dessin unique dans toutes les Généralités de France à partir de 1777. Actuellement et depuis 1838, le mot « contremarque » désigne les bigornes, sorte d'enclumes, dont la surface est gravée d'insectes et sur lesquelles on pose les ouvrages à poinçonner. La gravure de ces insectes s'applique au verso des objets et représente ce qu'on appelle « contremarque » dû au contrecoup du marteau.

Poinçon de recense : dans les cas d'usage frauduleux, de vol, falsification de poinçons, il fut établit une recense. Ainsi, une fois l'illégalité reconnue, le reste des ouvrages dans le commerce était alors présentés dans les bureaux de contrôle puis, après vérification des marques, ces ouvrages étés marqués du poinçon de recense. Les anciennes empreintes de poinçons cessaient d'être légales puis une nouvelle série de poinçon était établie.

Poinçon  d'importation : ceux-ci étaient les poinçons appliqués aux ouvrages provenants de pays étrangers ou provinces considérées comme telles.

Poinçon de vieux : pour les ouvrages anciens

Poinçon de hasard : appliqué aux ouvrages sans marques provenant des ventes publiques et Monts-de-Piété.

Il existe aussi des poinçons en or et argent de reconnaissance, d'horlogerie, d'admission temporaire, etc.

Poinçons relatifs à la fabrication

Parmi les poinçons relatifs à la fabrication, il faut distinguer trois types principaux : les poinçons de communauté, les poinçons de date, puis les poinçons de maître.

Poinçon de communauté : aussi appelé contremarque, de corporation, de Jurande. Tous ces poinçons indiquent le lieu de contrôle et garantissent le bon aloi des métaux précieux. Parmi les poinçons de Communautés d'orfèvres, il faut savoir qu'ils reproduisent un attribut des armes ou qu'ils représentent les armes de la ville de provenance, souvent parés d'une abréviation du nom de la ville ou encore d'une seule lettre initiale de la ville et dans certains cas, plus rares, le nom entier de la ville.

Poinçon de date : Les Gardes de Communautés d'orfèvres, en fonction une ou plusieurs années et responsables de l'apposition du poinçon, limitaient leur responsabilité au temps de leur charge. Pour reconnaître les dates, ils firent mention sur le poinçon lui même de l'année de l'insculpation avec par exemple les deux derniers chiffres du millésime avec les armes de la ville, une lettre de l'année, etc… Mais aussi, afin de réduire la taille du poinçon en question, certains se sont orientés vers des symboles plus réduits, comme les chiffres romains ou arabes. Ces lettres sont plus petites que celles des poinçons de charge.

Poinçon de maître : depuis 1355 a été assigné à chaque fabricant, une marque spécifique, représentant un symbole et une devise choisie par l'orfèvre. En 1493, afin de se distinguer de ceux de province, les orfèvres de Paris obtinrent une devise de deux points et les provinciaux en firent de même à partir de 1499. En plus de ces marquages furent ajoutés une lettre initiale du nom patronymique, puis celles de prénoms et surnoms. Les poinçons de maîtres sont similaires aux attributs des armes de la ville, mais en général ces poinçons sont des signes arbitraires.

Pour les ouvrages Français, et ceci depuis 1797, le périmètre des poinçons de maître doit être en forme de losange afin de pouvoir mieux les distinguer.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les poincons sous toutes leurs formes et modèles, suivant les pays et les origines, cliquez pour chercher dans le Dictionnaire Beuque des Poinçons Or et Argent numérisé en ligne...

Dictionnaire Poinçons Or et Argent



Vous vendez vos bijoux anciens en or ou en argent ?
Obtenez un paiement immédiat avec

Situé à Paris près de la Gare Montparnasse,
achète
vos bijoux cassés que nous vous paierons en fonction des possibilités
de réparations
, de leur titre et du cours de l'or.
Nous n'achetons pas le même prix une bague,
une chevalière, une chaine, une gourmette, un collier,
un bracelet, un boitier de montre, etc.

2 experts joailliers et 2 appréciateurs sont présents dans nos bureaux, du Lundi au Vendredi, pour expertiser immédiatement vos bijoux à leur juste valeur, en fonction de leur nature et du titre d’or, du design et du travail
de joaillerie qu’ils représentent.

• Vous serez reçus isolément : nous avons sept guichets
confidentiels et totalement sécurisés à votre disposition.

Nous faisons une estimation gratuite de vos bijoux
et nous vous payons de façon immédiate
vos bagues, colliers, bracelets, pièces et lingots d'or
et vous pouvez également nous demander d'expertiser
vos montres de luxe.

Inter’Or achète également la Poudre d’or,
l'Or alluvionnaire et les Débris d'Or provenant
de l’industrie et des prothésistes.

 

Achat Bijoux Or

Rachat Or - Visitez Interor
Achat Bijoux - Visitez Interor

On paie immédiatement au prix du jour aux professionnels et aux particuliers

Rien ne vaut une expertise gratuite :

Une seule adresse en France

Achat d'or InterOr
PLAN ACCES INTEROR
Métro Gaité - Bus 28 et 58

132, avenue du Maine - 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45
Tél. 01 43 35 36 77

SIRET : 423 728 963 00012
Pour les particuliers, paiement obligatoire par chèque, loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011.
Suivant la législation en vigueur, pour toute transaction de lingot, pièce ou débris d'or, une taxe de 10,5% est due au Trésor Public.

du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
le vendredi fermeture à 17 h

Cotation OR - Interor

Retour InterOr - Rachat OR

Découvrez toutes nos pages d'informations dans le sitemap



Retrouvez Inter'Or sur
sur Google+