L’Allemagne détient la plupart de ses réserves d’or à Francfort après avoir rapatrié 210 tonnes en 2015

La Banque centrale d’Allemagne (Bundesbank) a rapatrié 110 tonnes de Paris et 100 tonnes de New-York de ses réserves d’or officielles en 2015, faisant de Francfort la ville possédant les plus grandes réserves d’or officielles des quatre emplacements allemands utilisés pour les réserves. Dans les 5 prochaines années, les plans centraux allemands bancaires rapatrieront 307 tonnes d’or de leurs réserves. En 2020, un peu plus de la moitié des réserves d’or de l’Allemagne se trouveront à Francfort, 1/3 dans la Réserve Fédérale de New-York et les 13 % restants dans la Banque d’Angleterre. Dans les prochaines années, la Banque centrale de la France ne disposera plus d’aucune réserve d’or allemande à Paris.

Depuis la fin de l’année 2015, Francfort détient la plupart des réserves d’or allemandes, avec environ 1 403 tonnes d’or. Depuis le début du rapatriement des réserves d’or de l’Allemagne en 2013, 366 tonnes ont été récupérées, 177 venants de Paris et 189 de New-York. Par conséquent, l’Allemagne a transféré 54,4 % de ses réserves d’or. En tout, 300 tonnes d’or ont été rapatriées de New-York et 374 tonnes de Paris pour un total de 674 tonnes des réserves officielles allemandes.

Depuis la fin 2015, la nouvelle répartition des réserves d’or de l’Allemagne est donc devenue :

  • 1347,4 tonnes, soit39,9 %, à New-York,
  • 196,4 tonnes, soit 5,8 %, à Paris,
  • 434,7 tonnes, soit12,9 %à laBanque d’Angleterreà Londres,
  • 1402,5 tonnes, soit41,5 % à la Bundesbankà Francfort.
rachat Or