La production d’or continue de baisser…

mines-d-orSelon certains rapports miniers récents, la production d’or continuera à baisser au cours des années à venir.

Vincent Borg, porte-parole pour le producteur numéro un de Barrick Gold, a annoncé : « c’est un fait que la production d’or des mines est en déclin depuis 2001 et est passée de 85 millions d’onces à environ 75 millions d’onces par an ». Il poursuit : « Cela diminue d’environ un million d’onces chaque année et notre prévision est que cela va continuer à baisser malgré le prix élevé » de l’or de nos jours.
Presque partout où vous regardez aujourd’hui, des gisements d’or sont épuisés et les nouveaux dépôts ne sont pas trouvés suffisamment vite pour les remplacer, expliquent certains experts.
L’Afrique du Sud, autrefois à l’avant-garde de la production mondiale d’or, a connu une baisse de 9,3 % dans la production d’une année sur l’autre, selon sa Chambre des Mines.
« C’est simplement que les actifs ne sont plus là » dit Tonya Todd, porte-parole de Goldcorp, la seconde plus grande société minière d’or du Canada.
Malgré cela, Barrick et Newmont espèrent continuer d’accroître leur production d’or l’année prochaine, de 7 à 10 %. Mais sur le long terme, elle va globalement continuer de chuter.
Il faut de sept à dix ans pour commencer la production d’une mine, explique Omar Jabara, porte-parole de la société américaine Newmont Mining, le deuxième plus grand producteur d’or dans le monde.
« Et aucune nouvelle découverte significative n’a été trouvée au cours des dernières années, malgré les prix élevés de l’or et en dépit des budgets d’exploration plus élevés », déclara Borg. Cela signifie que la teneur des gisements continuera de baisser et que la teneur moyenne des mines diminuera et par conséquent, l’or deviendra plus cher à produire.
Historiquement, le recyclage de l’or ou la vente des stocks des Banques Centrales fait face à la pénurie d’approvisionnement, mais au cours de la dernière crise financière, les banques ont acheté de l’or en grande quantité pour protéger les réserves monétaires contre la faiblesse du dollar américain et maintenant cela n’est plus une option.
Et en 2010, la Banque Centrale de l’Inde a récolté 200 tonnes d’or du Fonds Monétaire International (FMI), à une valeur de marché d’environ 6,7 milliards de dollars.
Alors qu’il y a de l’incertitude dans le marché boursier, les petits investisseurs et les fonds d’investissement convoitent également l’or, entraînant une hausse de la demande pour le métal précieux.
Cette baisse de la production d’or, combinée à la thésaurisation de l’or par la Chine et l’Inde ainsi qu’une plus forte demande pour l’or en tant que couverture et protection des actifs serviront certainement à augmenter le prix du lingot d’or au cours des années à venir. Tout ce qui devient plus rare acquiert toujours un prix plus élevé, et l’or, étant déjà considéré comme très précieux dans ces jours d’incertitude économique, fera presque certainement un bond dans le prix du lingot.

Prix-Or-gramme

rachat Or