Les 8 principales organisations influençant la commercialisation de l’or d’investissement

Les données du « World Gold Council » confirment que la demande d'or d'investissement a augmenté de 80 % au cours du premier trimestre cette année dans le monde par rapport à la même période de l'année dernière, ce qui a compensé la baisse de près de 40 % sur la vente ou l’achat de bijoux et a permis à la demande mondiale de ce métal précieux de dépasser de 1 %. Ces pourcentages montrent sans aucun doute le grand intérêt des investisseurs pour l’achat d’or malgré la crise du Covid-19.

investissement en or

Les principales organisations, entités et institutions qui participent ou influencent d'une manière ou d'une autre le commerce de ce métal précieux sont :

La London Bullion Market Association

Elle a été créée en 1987 et c'est la plus importante association de professionnels du marché qui opèrent pour l'or et l'argent dans le monde. Elle est basée à Londres. C'est une association commerciale qui veille aux intérêts de ses membres et qui agit au nom du marché de l'or et de l'argent dans le but de le rendre aussi transparent que possible. Elle établit également des critères stricts qui garantissent que les lingots d'or commercialisés dans le monde sont de la plus haute qualité et que leur fabrication a respecté ses règles, c'est-à-dire qu'ils sont de bonne livraison. À cette fin, elle fixe les normes de pureté, de forme et d'origine des barres de métal précieux et la manière dont elles sont commercialisées. Elle contrôle également l'accès des raffineurs à la liste des bonnes livraisons. Elle compte actuellement quelque 140 sociétés membres qui sont des institutions financières, minières, de raffinage, de transport, de commerce, de stockage et de fabrication dans plus de 30 pays.

Le Conseil mondial de l'or

Également connu sous son nom anglais, le « World Gold Council » est une association à but non lucratif regroupant les principales sociétés d'extraction d'or du monde. Elle est basée au Royaume-Uni. Elle a été créée en 1987 pour stimuler et maintenir la demande de ce métal précieux, en plus d'être l'autorité mondiale sur le marché de l'or. Elle fait également un travail éducatif en informant sur les marchés internationaux de l'or et en aidant les gens à comprendre les qualités d'investissement de ce métal précieux. Il développe également des conseils, des recherches et des outils pratiques pour que les sociétés minières puissent opérer de manière responsable et transparente.

Le COMEX de New York

La Commodity Exchange, Inc. plus connue sous le nom de COMEX, est une bourse de commerce pour les contrats à terme sur les métaux, tels que l'or, l'argent, l'aluminium et le cuivre. Elle a été fondée en 1933 après la crise de 1929. Elle est la plus importante au monde avec la Bourse des métaux de Londres (cette dernière négocie d'autres métaux que l'or). Le COMEX compte environ 400 membres.

La Bourse de l'or de Shanghai

La « Shanghai Gold Exchange International » (SGEI) a été fondé en septembre 2014. Il s'agit de l'organisme par lequel les institutions et les personnes étrangères peuvent accéder au marché des métaux précieux en Chine. Elle est responsable du développement des marchés internationaux, de la gestion des membres internationaux et des services d'investissement offshore. Elle est composée de membres nationaux et internationaux.

Le Système Monétaire International

Il s'agit des institutions, règles et accords qui régissent le commerce international et l'activité financière. Son principal objectif est de générer des liquidités monétaires (au moyen de réserves d'or, de matières premières, d'actifs financiers de certains pays, d'actifs financiers supranationaux, etc.) afin que les affaires entre les différents pays puissent se dérouler de manière fluide. Tout au long de l'histoire, il y a eu plusieurs systèmes. L'étalon-or était le système utilisé entre 1870 et la Première Guerre mondiale. Les banques centrales ne pouvaient émettre que de l'argent garanti par des réserves d'or et il existait un taux de change fixe des devises des différents pays par rapport à l'or. Puis vint le système de Bretton Woods, qui fut en place de 1944 à 1971. Un taux de change fixe or-dollar a été établi et les pays n'ont pas eu à convertir leur monnaie en or mais en dollars américains. Le dollar est devenu la monnaie de référence mondiale et les pays ont dû fixer la valeur de leur monnaie par rapport à celle-ci. Dans le système actuel, la valeur des taux de change est établie par la fluctuation du marché des changes dans la plupart des pays européens et américains. L'argent n'est pas garanti par des métaux, des actifs ou tout autre bien convertible.

Le Fonds Monétaire International

Le FMI est toujours l'un des plus grands détenteurs officiels d'or, métal précieux qui a été décisif dans le système monétaire international jusqu'en 1973, lorsque le mécanisme de taux de change fixe créé dans le cadre des accords de Bretton Woods en 1944, qui a convenu de la création de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, s'est désintégré. L'origine de l'or du FMI provient de quatre canaux principaux. D'une part, lors de la création du FMI en 1944, il était prévu que 25 % de la souscription initiale et de l'augmentation des quotes-parts seraient versés en or. C'est l'origine principale. En outre, les intérêts sur l'utilisation des crédits du FMI par les pays membres étaient normalement payés en or. D'autre part, si un pays membre souhaite acquérir la monnaie d'un autre pays membre, il peut le faire en vendant de l'or au FMI. Enfin, les membres pourraient également utiliser l'or pour rembourser les prêts du FMI.

Les banques centrales

Institutions qui gèrent la politique monétaire d'un pays ou d'un groupe de pays, comme la Banque centrale européenne et qui émettent de la monnaie. Elles font également office de banques pour les banques commerciales et contrôlent la quantité d'argent qui circule dans un pays. Ces dernières années, elles ont considérablement augmenté leurs réserves d'or. Plus précisément, à la fin de 2019, les dix plus grandes banques du monde avaient accumulé plus de 23 600 tonnes d'or, selon les données du « World Gold Council ». Rien qu'en 2019, elles ont acheté 650 tonnes, soit six fois moins qu'en 2018. Selon les données de cette organisation, la banque centrale qui possède le plus d'or dans le monde est les États-Unis, suivis de l'Allemagne, de l'Italie, de la France, de la Russie, de la Chine, de la Suisse, du Japon, de l'Inde et des Pays-Bas.

Les raffineries

Ce sont les industries qui sont chargées d'affiner l'or, c'est-à-dire d'éliminer les impuretés qu'il contient lorsqu'il est extrait des mines ou des pièces qui sont recyclées à partir des bijoux ou du recyclage des dispositifs technologiques, entre autres. La Suisse est le plus grand recycleur d'or au monde avec environ 60 à 70 %, et certaines des plus grandes raffineries du monde y sont situées.