Les exportations d’or de la Suisse en mars sont les plus élevées depuis dix mois

vendre bijoux or

En mars, les exportations d’or de la Suisse ont atteint leur plus haut niveau depuis dix mois, grâce à une reprise de la demande de ce métal de la part des grands importateurs de l’Est, comme l’Inde. La reprise de l’économie mondiale à la suite de la pandémie de la Covid 19 se fait sentir dans la reprise de la demande d’or en Orient.

L’Administration fédérale des douanes a enregistré en mars son chiffre d’exportation le plus élevé depuis dix mois, selon les derniers chiffres publiés le 22 avril 2021.

Plus précisément, la quantité totale d’or exportée par la Confédération helvétique le mois dernier était de 134,726 tonnes, soit près de 31 % de plus que les 102,9 tonnes de février et 40 % de plus que le chiffre de 96,197 tonnes de mars 2020.

exportations or

Le plus grand centre de raffinage d’or

La Suisse est le plus grand centre de raffinage d’or au monde et un important centre de distribution commerciale du métal précieux. Ses chiffres sont donc généralement très intéressants pour connaître les flux de l’or dans le monde.

En particulier, les chiffres du mois de mars et la hausse qu’ils représentent par rapport aux mois précédents révèlent une reprise significative de la demande d’or en Asie, qui était tombée à presque zéro pendant la pandémie.

A lire...  Les achats or de la Suisse et de la Chine pour leurs réserves

Dans le cas de l’Inde, l’un des plus grands importateurs d’or au monde, ses importations en provenance de Suisse sont tombées en février 2020 à seulement 6,637 tonnes. En janvier 2021, ce chiffre est passé à 56 522 tonnes et en février à 82 641 tonnes.

En attendant la ventilation du chiffre du mois de mars, tout porte à croire que dans les prochains mois, la quantité d’or exportée de la Suisse vers l’Inde, un pays qui doit acheter à l’étranger la quasi-totalité de l’or qu’il consomme, puisqu’il a peu de production propre, va se normaliser.

Preuve de la reprise de la demande d’or en Inde, le pays a importé en mars un total de 160 tonnes d’or de Suisse et d’autres pays, soit 470 % de plus qu’au cours du même mois de l’année dernière.

La reprise de la demande d’or en Inde

Parmi les facteurs qui ont contribué à cette reprise de la demande en Inde, citons la réouverture de l’économie et du secteur de la bijouterie du pays, grand consommateur d’or et la réduction de la taxe d’importation sur ce métal à 7,5 %, contre 12,5 % auparavant, une mesure qui a été saluée par les négociants en métaux précieux du pays.

A lire...  Baisse de l’or progressive de 18% jusqu’à fin 2014

En ce qui concerne les données suisses, les chiffres publiés par l’Administration fédérale des douanes révèlent également une baisse de la demande des investisseurs européens et américains. L’appétit américain pour l’or qui s’était aiguisé en mars 2020, en raison d’une pénurie de lingots au Comex, s’est estompé un an plus tard, les États-Unis ayant envoyé plus d’or en Suisse en mars qu’ils n’en ont importé.

Les données révèlent que les États-Unis ont importé 43 212 tonnes d’or de Suisse en février 2020, chiffre qui est tombé à seulement 1 674 tonnes un an plus tard.

Le Royaume-Uni a également réduit ses importations d’or en provenance de Suisse par rapport à l’année dernière : en février 2020, il en a importé 6,830 tonnes. En janvier de cette année, il n’en importait plus que 77 kilos et en février, 469 kilos.

vendre bijoux or

Commentaires clos.