Le prix de l’or a reculé durant cette première semaine de mai…

Cette baisse est due aux bonnes données macro-économiques des Etats-Unis.

La publication hebdomadaire des données de l’économie nord-américaine a eu pour conséquence la baisse du prix de l’or sur les marchés internationaux. Ces variables macro-économiques reflètent un comportement positif de la première économie du monde bien qu’elle ne soit pas exempte de problèmes que ce soit à cause de la réduction importante du chômage ou de la rigidité de l’accroissement économique. Si on décomptait les programmes de frais de l’administration publique, l’économique américaine serait en croissance de 3 points au-dessous de l’accroissement actuel.

Malgré cela, les investisseurs interprètent les données publiques comme des signes positifs vers le chemin de la récupération. En ce sens, les prix de l’or ont subi aussi la baisse du programme d’expansion monétaire QE (aux environs de 10.000 millions de dollars) dont la réunion a eu lieu le mercredi 30 avril. Cette réduction s’est réalisée conformément au calendrier prévu par la Réserve Fédérale et celui de l’ensemble des analystes.

Les indicateurs macro-économiques les plus évocateurs ont été publiés fin de semaine dernière concernant les domaines de l’industrie et des services comme celui de l’indice ISM des manufactures, l’indice d’achat de logements, les demandes hebdomadaires du chômage et les salaires non agricoles. Dans le cas des salaires et d’après les données de Bloomberg, ils augmenteront progressivement pour atteindre les 218.000 en Novembre. Dans le cas de l’ISM des manufactures, la lecture provisoire d’avril était de 54.9 points tandis qu’en mars elle était de 53.7. Du côté de la consommation, les dépenses ont augmenté de 0.9% contre 1.1% espéré en Mars.

Les cotations des métaux précieux

Les données macro-économiques des Etats-Unis ont amené le prix de l’or aux environs des 1284 dollars l’once avec une légère correction des prix pour les opérations à terme au-dessous du prix au comptant (situation de backwardation). Depuis le début de l’année, l’or a augmenté de 6.74% étant ainsi une des matières premières la plus rentable.

Concernant les réserves du plus important fond cotisé en Bourse de l’or du monde, le SPDR Gold Trust, elles ont baissé de 0.3% dans la journée de vendredi dernier le laissant à 785.55 tonnes, son niveau le plus bas depuis janvier 2009. Dans le dernier mois, la sortie des réserves a été quantifiée à 25.10 tonnes tandis qu’en Février et mars, il y a eu des entrées pour 19.9 tonnes.

L’once du métal argent perd aussi des positions. A la fermeture de vendredi 2 mai, l’argent a baissé de 0.4% soit 18.96 dollars l’’once. D’un autre côté, le platine comme le palladium ont rétrocédé légèrement. Le palladium a cotisé aux environs des 814 dollars l’once tandis que la cotation du palladium s’est élevée à 1420 dollars l’once.

Source: www.interor.fr

rachat Or

Commentaires clos.