Les montres de luxe Cartier et leur célèbre panthère

31 août 2015

Les montres de luxe Cartier et leur célèbre panthère

Cartier possède à La Chaux-de-Fonds (Suisse) proche de sa manufacture de haute horlogerie, la Maison des Métiers d’Art, un endroit où il réinvente et maintient vivants les bureaux artisanaux les plus étranges, rares, presque oubliés et en voie d’extinction. De là-bas, la société française assume le défi de sublimer la tradition horlogère et d’ancrer dans la modernité ces pratiques expertes.

La panthère, l’icône de la firme depuis 1914 s’est installée dans les cadrans des nouvelles montres de luxe Cartier avec une beauté et une préciosité admirables. La maison a utilisé trois merveilleux bureaux artisanaux dans lesquels l’art du filigrane, la mosaïque de pierres et le damasquinage sont travaillés.

Cartier a réinventé la technique ancestrale du filigrane avec une mise au point figurative et précise dans la montre de luxe « Ronde Louis Cartier Filigrane ». Cartier décalque les figures de deux panthères avec des fils d’or et de platine qui semblent être réalisées avec de la dentelle. Pour parvenir à un effet précis, les artisans de la Maison des Métiers d’Art ont torsadé les micros fils d’or et de platine précédemment martelés. Ils les ont laminés, enroulés, coupés en petits ronds et assemblés selon la technique du filigrane « à jour ». Cette pratique est très laborieuse et requière plus d’un mois de travail mais qu’importe le temps, c’est le résultat qui compte.

L’art du filigrane est une technique d’orfèvre très ancienne inventée par les sumériens il y a trois milles ans avant JC et a été très utilisé par les Egyptiens, les Etrusques et les Grecs.

Dans le cadran en or de 18 carats laqué en bleu de la montre de luxe « Ronde Louis Cartier Filigrane » habitent deux panthères enveloppées dans des brocards. Leur pelage est tissé en filigrane d’or et de platine serti de diamants et leurs tâches sont en laque noire. Les deux panthères s’observent avec leurs yeux en émeraude dans un environnement très intime sous un ciel complètement étoilé.

La montre possède un boitier en or jaune de 42mm avec un biseau serti de diamants. Hermétique jusqu’à trente mètres, elle protège en son intérieur un mouvement mécanique manuel manufacturé par Cartier.

Cartier a créé cette montre de luxe en édition limitée et numérotée de 20 exemplaires ; une série très restreinte de l’art des mille gestes, du savoir-faire d’horlogers, de graveurs, de sertisseurs, d’orfèvres en filigrane et de laqueurs.

L’art de la mosaïque a une origine très ancienne aussi car il était pratiqué en Crète, en Mésopotamie, en Grèce, à Rome et à Byzance. C’est une technique très utilisée par Cartier pour créer des cadrans exceptionnels et inusuels comme celle de la montre de luxe Tortue, grand modèle décoré avec une panthère en mosaïque de pierres. Sur une base d’or de 48 carats, Cartier recrée la tête d’une panthère avec des « teselas » (petites pierres pour faire des mosaïques). En édition limité à 30 exemplaires, la montre est équipée d’un mouvement mécanique à remontage manuel.