Baume et Mercier

  • 20 Fév

    Baume & Mercier : la tradition de haute horlogerie

    Stardust

    Les frères Baume établissent en 1830 « Baume & Frères » aux Bois dans le Jura Suisse.
    En 1848, Célestin Baume crée une filiale à Londres nommée « Baume Brothers », qui étendra la société à tout l’Empire britannique.
    En 1852,  Louis-Victor et Joseph-Célestin Baume ont parcouru plus de 9000 miles pour étendre leur société familiale jusqu’en Australie.
    Les enfants de Louis-Victor Baume, prennent la direction de la firme en 1880.
    En 1892, la marque reçoit au concours de l’observatoire Kew Ted Dington la note de 91,9 sur 100.
    William Baume rencontre Paul Mercier d’origine Russe, les deux hommes s’associent en 1918 et fondent « Baume & Mercier » à Genève.
    En 1919 la certification du « Poinçon de Genève » est attribuée à la manufacture horlogère suisse « Baume & Mercier ».
    William Baume abandonne l’entreprise en 1935 pour s’occuper de sa santé.
    Par la suite, Paul Mercier quitte lui aussi la firme et cède ses parts à Ernesto Ponti, en 1937.
    En 1946, la marque lance le modèle « Marquise », qui restera le mieux vendu jusqu’en 1960.
    En 1948, Baume & Mercier présente le modèle « Chronographe Mono Poussoir » qui influencera la collection « Capeland » en 1998.
    La firme achète la fabrique de C.H. Meylan Watch au Brassus à la Vallée de Joux en 1952.

    Linea_10073

    En 1964 la marque choisis comme emblème la lettre grecque « Phi » symbolisant les proportions parfaites, le nombre d’or de l’antiquité.
    La holding Piaget devient actionnaire majoritaire de Baume & Mercier en 1965.
    En 1968 Baume & Mercier fabrique l’une des montres calendrier à remontage automatique la plus plate au monde.
    En 1971, la firme sera l’une des premières à opter pour les mouvements à diapason, le prédécesseur des mouvements à quartz.
    La marque lance les modèles féminins « Mimosa » et « Galaxie », qui seront récompensés de la rose d’or au concours international Baden-Baden de Düsseldorf en 1972.
    En 1973, Baume & Mercier introduit la collection « Riviera », l’une des premières montres sportives en acier avec un cadran dodécagonal, son allure connaît un tel succès qu’elle sera la plus vendue et le modèle phare pendant 20 ans. Cette même année l’enseigne reçoit une seconde fois la rose d’or pour son modèle « Stardust » avec un cadran onyx serti de 138 diamants.
    En 1987, la marque présente le premier des modèles féminins nommé « Linea » avec un système de bracelets interchangeables, qui se présente comme « l’accord parfait du style et de la féminité ». PBM International, futur groupe Richemont rachète la majorité des actions de la holding Piaget ainsi que Baume & Mercier.
    Baume & Mercier lance la collection « Hampton » en 1994, qui sera le nouveau modèle phare de la marque.
    En 1997, la firme présente la collection « Catwalk » avec un bracelet manchette.
    En 1998, la marque introduit la collection « Capeland » inspirée du fameux « chronographe mono poussoir » de 1998.
    Baume & Mercier lance la collection « Classima », dite « d’une élégance intemporelle » en 2005.

     

    Vous êtes propriétaire d’une montre Baume & Mercier  ?
    Nous vous la rachetons après une expertise gratuite !

    Contactez nous :
    Inter’Or, 132 Avenue du Maine, 75014 Paris
    Tél. 01 43 21 48 45 – 01 43 35 36 77

     

    Cotation Or - Visitez Interor