A. Lange & Söhne : une histoire allemande mouvementée

20 février 2013

A. Lange & Söhne : une histoire allemande mouvementée

1815 Chronograph  1815 Rattrapante a Calendrier Perpetuel en Or Rose

Mecanisme de la 1815 Ratrapante Ö Calendrier Perpetuel en Or Rose (arriäre)En 1845 Ferdinand Adolph Lange crée la marque A. Lange & Söhne à Glashütte au sud de Dresde sous le régime de la République Démocratique Allemande. Leurs montres gousset se trouvaient parmi les plus appréciées au monde, malheureusement la Seconde Guerre mondiale contraint la société à fermer ses portes pour être refondée 50 ans plus tard, après la réunification Allemande, en 1990 par Walter Lange.
En 1846 Ferdinand A. Lange participe au développement du « tour à inertie de Glashütte » qui facilite le travail de précision sur les composants horlogers. En 1868 son fils Richard devient associé, la société est renomée en A. Lange & Söhne qui pourrait se traduire par A. Lange & Fils en français, ce sera la dénomination finale de l’affaire familiale.

Les Lange déplacent leurs locaux en 1873, ceux-ci serviront à la fois d’ateliers et d’habitation familiale. En 1874 Ferdinand A. Invente la plus petite montre à ancre et secondes pour dames, avec un mouvement de seulement 25 mm de diamètre, qui sera son dernier exploit dans l’univers de l’horlogerie, il meurt en 1875 à l’âge de 60 ans.

En 1891 l’atelier fabrique sa première montre de poche automatique, le « Perpetuale ». En 1895 obtient une ligne de téléphone directe avec l’observatoire de Berlin, cette même année la manufacture se lance dans la chronométrie marine et crée un atelier qui fabriquera des garde-temps pour la navigation et fournira grand nombre de flottes militaires et marchandes dans le monde. L’éclairage électrique verra le jour à l’atelier en 1896, en 1908 l’entreprise creuse un tunnel dans la roche pour alimenter les turbines hydro-électriques qui génèrent l’électricité.

1815 Rattrapante Ö Calandrier Perpetuel en Or Rose (avant)

Le 8 mai 1945 les ateliers se font bombarder, la famille Lange obtient gain de cause face à l’état dans la lutte contre leur expropriation.
L’Allemagne de l’Est réussit à prendre le contrôle d’A. Lange & Söhne, Walter Lange doit fuir l’Allemagne de l’Est pour l’Allemagne de l’ouest afin d’échapper aux travaux forcés dans les mines d’uranium le 20 avril 1948.
En 1951 l’ancienne manufacture familiale devient assimilée aux 7 entreprises de Glashütte et disparaît du marché mondial.

C’est en 1990 que Walter Lange refonde la société sous le nom de « Lange Urhen GmbH, Glashütte » enregistré officiellement à Dresde, A. Lange & Söhne revient sur le marché mondial.

En 1994 A. Lange & Söhne présente ses premiers modèles depuis la refonte de la société : Lange1, le Tourbillon “Pour le mérite”, Saxonia et Arkade.

Vous êtes propriétaire d’une montre A. Lange & Söhne  ?
Nous vous la rachetons après une expertise gratuite !

Contactez nous :
Inter’Or, 132 Avenue du Maine, 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45 – 01 43 35 36 77

Cotation Or - Visitez Interor