Montres IWC : de belles inventions de haute horlogerie

14 février 2013

Montres IWC : de belles inventions de haute horlogerie

Premiere-montre-avec-heure-digitale Ingenieur Automatic AMG black series ceramic

‘‘L’International Watch Company’’ (IWC) est né en 1868 et son créateur, Florentine Ariosto Jones est alors âgé de 27 ans.

Florentine Ariosto Jones est né le 15 février 1841. Issu d’une famille d’horlogers, celui-ci a commencé à Boston en travaillant pour différents fabricants de montres. Il était un maitre horloger avec des rêves de conquête.

Alors âgé de 27 ans et directeur de F.Howard Watch & Cie, une usine horlogère primordiale sur le marché des montre américaines de cette époque, il décida de quitter sa terre natale, pour traverser l’Atlantique avec un objectif: fabriquer en suisse, des montres de poche de haute précision, grâce aux moyens modernes américains et ainsi révolutionner l’horlogerie helvétique.

En 1868 après une rencontre avec l’industriel Shaffhousois Johann Heinrich Moser, F.A. Jones fonda sa manufacture horlogère qu’il baptisera IWC à Schaffhausen à proximité des chutes du Rhin, il ne restera que quelques années à Schaffhausen et revendra sa manufacture à des entrepreneurs suisses.

En 1871 la firme fabrique les premiers mouvements de montres de gousset, puis s’en suit la première faillite en 1875, le fabricant de machines Rauschenbach rachète IWC après la deuxième faillite de 1879.
IWC-mecanisme-calibre-5000

En 1885 la manufacture de Schaffhausen fait parler d’elle dans le monde entier, en présentant l’une des premières montres de poche avec un indicateur numérique.

En 1888 elle fabrique des mouvements antimagnétiques de 16 à 17 lignes pour le compte de la ‘‘Non-Magnetic Watch Company’’.

Dans les années 1900, IWC construit la première montre-bracelet, puis quelques années plus tard, ils sortirent la montre-bracelet pour officiers au calibre 64 est suivie par la production en série des montres bracelet avec le calibre 75, ce qui leur vaudra un succès mondial : « Domiciliés à Schaffhouse, couronnés de succès dans le monde ».

Ingenieur-Chronograph-RacerDans les années 1935, IWC présente la première montre bracelet pour aviateurs et lance le modèle ‘‘Montre d’aviateur’’, quatre ans plus tard, la technologie qui résiste aux champs magnétiques présente un intérêt pour les forces armées. Puis en 1940 la firme développe une montre professionnelle pour aviateurs destinée à la Royal Air Force britannique, la MARK X. Albert Pellaton devient directeur technique d’IWC en 1944, il développe un mouvement automatique innovant qu’il brevètera en 1946.

En 1950, il sort le premier calibre de la série 85 avec secondes au centre utilisant ce mouvement automatique, ce mouvement sera utilisé jusqu’en 1958, il faudra attendre 1970 pour voir apparaitre un nouveau système de mouvement a quartz Jaeger-LeCoultre qui sera utilisé pour les modèles IWC ingénieur SL.

En 1978 IWC est reprise par INSTEK A.G., succursale du fabricant de tachymètres allemand VDO, en 1985 IWC lance la DA VINCI et la ‘‘IL DESTRIERO SCAFUSIA’’.

IWC fusionne avec le groupe allemand MANNESMANN en 1991 et regroupe maintenant IWC, JAEGER-LECOUTRE et A. LANGE & SOHNE au sein de LES MANUFACTURES HORLOGERIES-LMH.

En 2000 le groupe RICHEMONT rachète la firme, s’en suit la démonstration du calibre 5000 et le lancement de la ‘‘PORTUGAISE AUTOMATIC 2000’’.

IWC lance la ligne ‘‘GST’’ en 2001, en 2002 ils sortent une réédition de la réputée ‘‘MONTRE D’AVIATEUR’’ d’un diamètre de 46 mm, en 2003 la ‘‘PORTUGAISE PERPETUAL CALENDAR’’ avec le calibre 50611 est lancée.

IWC - GST Deep One

Vous êtes propriétaire d’une montre I.W.C ?
Nous vous la rachetons après une expertise gratuite !

Contactez nous :
Inter’Or, 132 Avenue du Maine, 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45 – 01 43 35 36 77

 

Cotation Or - Visitez Interor