Achat Montres de Luxe – InterOr

Nous achetons toutes les montres de luxe !

La montre de luxe : chronographe Audemars Piguet Royal Oak 38 mm

Appelez Interor Paris pour vendre montre luxe

Lors de sa présentation au SIHH 2019, le Chronographe Royal Oak Selfwinding de 38 mm d’Audemars Piguet a constitué une très agréable surprise, ramenant cette montre de luxe à des proportions plus compactes. Excellente alternative pour les hommes et les femmes, le chronographe Royal Oak Selfwinding de taille moyenne a depuis été présenté dans une multitude de couleurs et de matériaux. Et récemment, la marque a ajouté une version très dédicacée, une édition limitée entièrement en or blanc arborant un cadran cool ” bleu glace “.

L’historique de cette montre de luxe

La Royal Oak n’a plus besoin d’être présentée. Lancée en 1972, cette montre de luxe octogonale en acier inoxydable, qui coûte autant ou plus cher qu’une montre habillée en or, a défini une toute nouvelle catégorie, la montre de sport de luxe à bracelet intégré. Son design, inspiré du monde nautique, était complexe, pointu, inédit dans les années 1970 et de multiples variations autour du concept seront lancées par la suite, jouant avec les tailles, le mouvement, les couleurs et les matériaux.

La collection Royal Oak devra attendre 1998 pour qu’une complication chronographe soit ajoutée, dans un boîtier de 39 mm. A l’époque, elle était équipée d’un mouvement chronographe automatique Frédéric Piguet à roue et colonnes avec date. Les modes ont changé, les tailles des montres aussi, et le Chronographe Royal Oak original de 39 mm a été remplacé par le modèle de 41 mm en 2012. En fait, la version de 41 mm était le seul chronographe Royal Oak de la gamme, jusqu’à ce que le 38 mm fasse son apparition en 2019, aux côtés du nouveau 15500ST à remontage automatique.

Le chronographe Royal Oak Selfwinding 38mm “ICE BLUE”

Comme déjà expliqué lors d’une première rencontre avec cette version du Chronographe Royal Oak, trois millimètres sont un univers dans le monde de l’horlogerie et font une énorme différence dans la façon dont une montre se tient au poignet. Et cela est particulièrement vrai avec cette édition limitée “Ice Blue”, qui est réalisée en or blanc massif 18k, pour son boîtier et son bracelet. En effet, dans ce métal, on sent le luxe au poignet, étant plus présent qu’une version en acier inoxydable.

Concernant le boîtier, la principale mise à jour concerne en effet le matériau, puisque la montre est ici réalisée en or blanc 18k, une exclusivité pour cette édition limitée puisque les autres modèles, faisant partie de la collection permanente, sont en acier inoxydable ou en or rose 18k.

Cette utilisation de l’or blanc a deux conséquences. La première, assez évidente, est la différence de poids, cette édition limitée étant bien sûr plus lourde qu’un modèle en acier inoxydable. Certes, la montre a une présence notable au poignet mais les dimensions plutôt compactes du boîtier et sa forme ergonomique compensent largement, rendant cette version « Ice Blue » aussi confortable que ce que l’on peut attendre d’une montre de luxe en or massif sur bracelet. Deuxièmement, et c’est une différence plus subtile, l’or blanc a une brillance différente de celle de l’acier inoxydable. Il est plus délicat, légèrement plus chaud et a plus d’éclat.

L’une des très bonnes surprises de cette édition 38 mm du Chronographe Audemars Piguet Royal Oak Selfwinding concerne ses proportions. Lorsque l’on réduit le diamètre d’une montre, il y a toujours le risque de déséquilibrer le boîtier qui présente un rapport diamètre/épaisseur étrange. Ceci est particulièrement vrai pour les chronographes automatiques, connus pour être plus volumineux. Ici, Audemars Piguet parvient à faire en sorte que son Chronographe automatique 38mm ne fasse que 11mm de hauteur, ce qui est assez fin pour une telle montre de luxe. Et si elle n’a pas la même finesse qu’une Jumbo Extra-Thin 15202ST, à aucun moment la montre n’a été déséquilibrée. Et pour les hommes qui s’interrogent sur la pertinence d’un diamètre de 38 mm, gardez à l’esprit que la Royal Oak est une montre de luxe qui se porte légèrement plus grande que ne le suggèrent les chiffres. Cette version de taille moyenne se porte extrêmement bien au poignet d’un homme ou d’une femme (si elle souhaite un effet surdimensionné).

Une montre de luxe exceptionnelle

Les autres spécifications restent identiques à celles de la version en acier inoxydable, à savoir un fond massif, une couronne vissée et une étanchéité à 50 mètres. Le boîtier, alternant surfaces brossées et accents polis, avec ses vis hexagonales caractéristiques et sa lunette octogonale, est une fois de plus superbement exécuté avec une attention impressionnante aux détails. L’emblématique bracelet Royal Oak, avec sa boucle déployante n’est pas en reste et présente une finition impeccable.

Le principal objet de désir dans cette édition limitée du Chronographe Royal Oak à remontage automatique 38 mm est son cadran. La base n’évolue pas, puisqu’il s’agit du motif “Grande Tapisserie” guilloché, avec ses carrés de taille intermédiaire – qui sont environ 50% plus grands que le motif “Petite Tapisserie” que l’on trouve sur une Royal Oak Jumbo Extra-Thin. Autre différence, le logo Audemars Piguet et la mention automatique sont positionnés dans un cartouche plat. Comme d’habitude, le cadran est extrêmement détaillé et offre une sensation unique de profondeur… Mais rien de nouveau ici. Ce qui compte vraiment, c’est la couleur, cette combinaison d’un fond bleu clair, légèrement métallique, avec des éléments bleu foncé, pour la « minuterie » et les pistes des sous-compteurs. Rien d’objectif ici, mais ce cadran est superbe dans le métal, offrant une vibration légère et estivale, une touche de couleur discrète, complétant grandement le bel éclat du boîtier en or blanc.

Sous le fond massif du boîtier se cache un mouvement bien connu, le calibre 2385. Même base que celle utilisée dans la Royal Oak Chronograph 41mm, une ébauche Frédérique Piguet 1185 modifiée, ce mouvement automatique intégré avec roue à colonnes est surtout apprécié pour sa fiabilité, son diamètre compact (parfait pour cette version 38mm) et sa finesse, un facteur important pour la Royal Oak. Le mouvement oscille à 21’600vph/3Hz et offre une autonomie de 40 heures. Il affiche, outre l’heure et les indications du chronographe, les secondes à 6 heures et la date à 4h30.

Appelez Interor Paris pour vendre montre luxe
Revenir en haut de page