Montres Jaeger LeCoultre : un héritage d'inventivité et de techniques horlogères

9 mai 2013

Montres Jaeger LeCoultre : un héritage d’inventivité et de techniques horlogères

Inventeur de génie et horloger autodidacte, Antoine LeCoultre (1803-1881) fonde son premier atelier en 1833, suite à l’invention d’une machine à tailler les pignons d’horlogerie. Depuis cette date, la Manufacture Jaeger-LeCoultre s’est développée de manière continue autour de l’atelier du fondateur.
Ce n’est ni un physicien, ni un ingénieur qui mesura pour la première fois le micron. C’est Antoine LeCoultre, en 1844. Il avait créé des composants horlogers d’une telle perfection qu’aucun outil ne pouvait déceler leur inexactitude ! Pour franchir de nouvelles limites, il créa l’instrument de mesure le plus précis du monde. Le Millionomètre servit d’étalon durant plus d’un demi-siècle.

En 1847, Antoine LeCoultre crée un système révolutionnaire qui allait rendre caduque l’utilisation de clés pour remonter sa montre et la mettre à l’heure. Solution simple et géniale : un poussoir actionne une bascule pour passer d’une fonction à l’autre.

Horloger et inventeur comme son père, Elie LeCoultre (1842-1917) entre à la Manufacture à l’âge de 16 ans. Pionnier de l’industrie, créateur de nombreux Calibres compliqués, promoteur de nouveaux procédés de fabrication, c’est lui qui transformera le petit atelier familial en la toute première Manufacture de la Vallée de Joux.

Edmond Jaeger (1858-1922), grand horloger français et spécialiste de la micromécanique fine, avait quitté son Alsace natale suite à la guerre franco-prussienne. Il établit les fondements de son activité à Paris en 1880. Horloger de la Marine française, il consacrera sa vie à développer les mécanismes de mesure des vitesses : chronographes, tachymètres, cinémomètres et compteurs destinés à l’aviation, à la marine et à l’automobile.

En 1903, le Parisien Edmond Jaeger (1858-1922) met les Suisses au défi de fabriquer des Calibres ultraplats de son invention. Jacques-David LeCoultre (1875-1948), petit-fils du fondateur de la Manufacture s’y attèle avec passion. De la collaboration puis de l’amitié des deux hommes naissent alors de véritables merveilles d’horlogerie, puis la marque Jaeger-LeCoultre en 1937.

La collection de Calibres extraplats qui fut conçue suite au défi lancé en 1903 par Edmond Jaeger à Jacques-David LeCoultre figure parmi les plus extraordinaires de l’horlogerie. Elle compte plusieurs répétitions minutes, chronographes, et double-complications. Mais la création la plus célèbre demeure le Calibre LeCoultre 145, fabriqué de 1907 aux années 1960 en quelque 400 exemplaires et dont l’épaisseur ne dépasse pas 1,38mm, ce qui fait de lui le mécanisme le plus plat de son temps.

En 1931, son système de retournement permit de relever le défi lancé en Inde par des officiers britanniques : créer une montre capable de survivre aux chocs d’un match de polo. Plus qu’une montre de sport, la Reverso devint bientôt un classique de l’Art déco dont elle concentra toutes les valeurs. Elle compte aujourd’hui parmi les rares icônes de l’horlogerie de luxe.

Naissance officielle de la marque Jaeger-LeCoultre

Créée en 1931 à l’occasion du lancement de la Reverso, la société Spécialités Horlogère est rebaptisée six ans plus tard S.A. des Produits Jaeger-LeCoultre. Désormais, les montres de la Manufacture porteront la signature Jaeger-LeCoultre, alors qu’elles étaient auparavant signées soit LeCoultre, Jaeger, ou parfois non signées. Néanmoins, jusqu’en 1970, les créations réservées à l’Amérique du Nord ont maintenu la signature LeCoultre.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’esprit est à la reconstruction, à l’efficacité et au pragmatisme. Jaeger-LeCoultre oriente son génie inventif dans le domaine des garde-temps ronds automatiques, précurseurs de la ligne Master Control. Le premier né est doté du Calibre Jaeger-LeCoultre 476, doté d’une masse à butées.

La Reverso célèbre ses 80 ans

Pour célébrer ses 80 ans, la Reverso réinterprète le classicisme absolu de ses lignes Art déco, avec la Grande Reverso Ultra Thin dont deux modèles Tribute to 1931 rendent hommage aux toutes premières Reverso. Du côté des complications, la Reverso répétition minutes à Rideau jongle plus que jamais avec le visible et le caché, la technique et la beauté.

Vous êtes propriétaire d’une montre Jaeger LeCoultre ?
Nous vous la rachetons après une expertise gratuite !

Contactez nous :
Inter’Or, 132 Avenue du Maine, 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45 – 01 43 35 36 77

 

Cotation Or - Visitez Interor
By Bernard Cerdan Marques de Montres de Luxe Share: