Achat or : le Texas crée son propre dépôt d’or physique pour ses réserves

Le Gouverneur de l’Etat du Texas aux Etats-Unis a signé vendredi dernier la proposition de la loi HB483 qui permettra à cet état de créer son propre dépôt fédéral d’or et d’argent. Le Texas va rapatrier depuis la FED, la Banque Centrale des Etats-Unis, tous ses achats d’or et d’argent valorisés en millions de dollars une fois que le dépôt de métaux précieux aura été constitué.

Le Gouverneur de l’Etat du Texas a confirmé qu’il avait signé la proposition HB483 pour créer des installations plus « sûres » pour stocker ses achats d’or et autres métaux précieux effectués par l’état de Texas, ses agences d’état et ses résidents. Avec la signature de cette proposition de loi, le « Texas Bullion Depository » sera le premier dépôt de ce type dans la nation augmentant ainsi la sécurité et la stabilité de ses réserves d’or et évitant aussi aux contribuables de cet état le paiement de frais et de tarifs hors de l’état du Texas.

La proposition de loi HB483 a été initiée par le Sénateur Républicain Giovanni Capriglione qui a déclaré : «  nous ne sommes pas en train de parler de Fort Knox. Mais quand j’ai annoncé cela pour la première fois, de nombreux appels et emails du monde entier sont arrivés me demandant s’ils pouvaient stocker leur or au Texas. Les gens ont l’image du Texas comme étant un état fort et puissant et c’est la raison pour laquelle ils veulent posséder leur propre or sur place ».

Pourquoi le Texas veut-il avoir son propre dépôt de métaux précieux ? D’une part, parce qu’il ne fait pas confiance dans le système de stockage que possède actuellement le gouvernement américain et d’autre part, à cause du risque d’effondrement du système de la monnaie papier.

Au Texas, deux grands fonds de pensions, un de l’Université du Texas et l’autre du « Teacher Retirement System » (TRS), possèdent de l’or déposé à New York pour une valeur d’un milliard de dollars.

L’Université du Texas a changé son or d’ETFs d’or pour une livraison physique de lingots d’or en 2011 et l’a stocké dans la banque HSBC à New-York.

Un des membres du Conseil du Fond de Pensions de l’Université du Texas est le célèbre investisseur de « Hedge Fund Kyble Bass » qui a précisé : « En tant que fiduciaire, je suis dans une position dans laquelle je pense que l’or physique restera stable à long terme et non pour être spéculé. Nous avons analysé le COMEX pendant un certain temps et ils possèdent 80.000 millions de dollars en « open interest » concernant les comptes à termes. Dans les coffres-forts, ils possèdent 2.700 millions de dollars en or physique prêt à être livré. »

Bass pense qu’il y a beaucoup plus d’or en monnaie papier au Comex que d’or physique et qu’il est prudent de stocker ses achats d’or physiques.

La loi qui a été approuvée inclue aussi une clause qui évite une possible confiscation fédérale à l’égard de clients privés souhaitant éviter une situation comme celle de 1933 par les autorités fédérales.

La section A2116.023 de la loi précise : « la confiscation, la réquisition ou tout autre intention pour prendre possession sera nulle et sans validité ou effet ». De cette façon, l’état du Texas veut protéger l’or de son dépôt d’une éventuelle confiscation du Gouvernement Fédéral des Etats-Unis.

rachat Or

Commentaires clos.