L’Amétrine, une pierre fine qui tend à être connue

L’Amétrine est une variété de quartz microcristallin, c’est une pierre fine. Elle possède un ensemble de bandes colorées qui peuvent s’étendre du violet pâle au violet foncé et du jaune pâle à l’or brun. La répartition des couleurs de l’Amétrine est plutôt brusque et n’est pas un mélange lisse de couleurs.

Ametrineinteror

Les couleurs violettes et jaunes trouvées dans l’Amétrine sont des traces de fer. La seule différence entre l’améthyste et l’Amétrine est le niveau d’impuretés de fer oxydé dans les bandes colorées.

L’Amétrine possède deux bandes de couleur jaune et pourpre. Elle est facilement identifiable par sa couleur bicolore unique. Puisqu’elle a une gamme de couleurs limitées, Elle peut facilement être distinguée d’autres pierres fines bicolores. L’Amétrine est une variété de gemme quartz, elle peut être facilement rayée par des matières plus dures, comme le saphir et le spinelle. Des tests de rayures simples peuvent distinguer et identifier l’Amétrine d’autres pierres fines pour la faire expertiser, adressez-vous à un bureau de rachat d’or ayant un gemmologue.

La plupart des spécimens de l’Amétrine ne sont pas très vifs ou intenses. Certaines pierres synthétiques ou de laboratoire peuvent avoir des couleurs extrêmement brillantes, vives et intenses ce qui n’est pas normal pour l’Amétrine naturelle, l’authenticité de telles pierres doit être mise en doute.

Origine de l’Amétrine

La région de l’Anahy Mien, située en Bolivie est la plus grande source du monde de l’Amétrine. La mine est devenue célèbre au XVIIe siècle où un conquistador espagnol a reçu une Amétrine comme cadeau lorsqu’il a épousé la princesse de la tribu Ayoreos connu sous le nom d’Anahy de Bolivie. L’Amétrine a été présentée au reste de l’Europe quand le conquistador a présenté cette pierre à la reine espagnole. Bien que l’on ait connu cette source grâce aux Boliviens pendant plus de cent ans, elle a seulement été mise sur le marché commercial international depuis les années 1980. On trouve également d’autres mines de l’Amétrine au Brésil (le Rio Grande de Sul).

Ametrine1

Puisque il n’y a pas de grand choix de couleur de l’Amétrine, elle expose typiquement une transition colorée de pourpre au jaune. Le style de taille et de qualité sont les facteurs les plus importants, la taille de l’Amétrine est le plus souvent à facettes, il est préférable de lui donner une forme typiquement octogonale ou rectangulaire avec une union de 50/5’d’améthyste et des couleurs citriques.

Les styles de tailles sont les plus communs, suivis par le traditionnel ovale et des pierres de facettes rondes. Les facettes à damier peuvent être ajoutées à la couronne pour augmenter la réflexion.

L’Amétrine est une pierre très populaire pour les lapidaires de pierres fines, ils peuvent faire jouer leurs sens artistiques ils peuvent jouer avec les couleurs et créer des modèles en utilisant des techniques pointues. De telles pierres sont recherchées. Pour les faire expertiser, adressez-vous à un bureau d’achat or qui dispose d’un gemmologue.

L’Amétrine n’est pas spécialement traitée ou améliorée, l’améthyste est parfois légèrement chauffée, pour produire une Amétrine de couleur artificielle, mais ces améliorations ne sont pas communes. L’Amétrine synthétique existe, mais elles sont difficilement trouvables il n’y a pas de forte demande. Pour l’instant l’Amétrine n’est pas réellement connu et reconnu. Il est possible que l’Amétrine devienne très rare en raison de la rareté des gisements.

 

adminpier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page