En savoir plus sur l’émeraude

L’émeraudeinteror (1)émeraude, cette pierre de la royauté, de la romance et de l’intrigue.

L’émeraude fait partie des quatre pierres précieuses avec le rubis, le saphir et le diamant. Cette pierre a été utilisée et convoitée depuis la plus haute antiquité, c’était une des pierres préférée de la reine Cléopâtre. Dans l’antiquité, seules les mines d’Égypte exploitées par les pharaons et celles d’Habatchal en Autriche découverte par les Celtes étaient exploitées, des émeraudes pouvaient également venir par la route de la soie, de royaumes de l’actuel Pakistan, il a fallu attendre la conquête du nouveau monde à partir de 1545 pour voir arriver des gemmes en provenance des mines colombiennes.

L’émeraude est une variété de béryl, sa couleur est due à la présence de chrome et de vanadium, sa coloration varie du vert bleuté au bleu vert avec une profondeur de couleur qui fait de l’émeraude la pierre précieuse la plus connue et la plus prisée de toutes les pierres vertes.

C’est la pierre de naissance pour les personnes nées en mai.

A l’heure actuelle il a été dénombré par le CNRS environs 62 gisements d’émeraudes dans 19 pays. 60 % de la production d’émeraudes provient de Colombie, le plus gros producteur au monde derrière la Zambie (15 %), le Brésil (12 %) et la Russie (4 %).

Contrairement aux diamants, dont la pureté apparente doit être évaluée en utilisant un grossissement x10, les inclusions de l’émeraude (ses jardins) sont évalués à l’œil nu. Sur l’échelle de Mohs, qui évalue la dureté des pierres, l’émeraude obtient une note de 8 en raison de la présence de nombreuses petites fractures internes, derrière le diamant qui est à 10. Ces inclusions sont acceptées sans dévaloriser la pierre, si les fractures internes créent un modèle agréable lorsqu’on les observe. Ces fractures sont appelées « jardin », un terme français désignant le fait que chaque émeraude est unique. A contrario, une émeraude sans aucun jardin, sans aucune fracture interne, dénommée de qualité gemme est très très rare et représente une très grande valeur. Le gemmologue d’un bureau d’achat or pourra facilement évaluer votre émeraude pour la revente.

Pour minimiser l’apparition de ces fractures internes, il est devenu un standard de traiter les fractures présentes dans l’émeraude grâce à la technique de « l’huile ». Ceci est un traitement semi-permanent qui consiste à immerger sous vide l’émeraude dans l’huile de cèdre jusqu’à ce que les fractures soient remplies. Le matériau utilisé doit avoir des propriétés optiques similaires à l’émeraude, de sorte que la lumière entrant dans le bijou ne soit pas faussée ou interrompue et que la couleur naturelle de la pierre soit maintenue. Ceci est accepté comme une pratique courante, mais ce qui l’est moins et dévalorise la pierre, c’est la teinture avec des huiles et l’injection de cires ou de matières polymères qui sont fondues dans la pierre. Ces traitements sont généralement utilisés pour des émeraudes ayant des problèmes. Lors d’une vente ces traitements doivent être annoncés et inscrits sur la facture.

L’émeraude étant un béryl, lorsqu’elle est extraite de la mine elle à une forme allongée, les lapidaires ont donc conçu une taille spéciale pour cette pierre qui est appelée “taille émeraude” rectangulaire, avec des pans coupés pour la protéger.

Une attention particulière doit être prise lorsque vous portez des bijoux ornés d’émeraudes car elles sont sujettes à se briser si elles sont malmenées. L’émeraude doit être manipulée avec une plus grande douceur que d’autres pierres en raison de sa fragilité. Les techniques de nettoyage utilisant l’ultrason et des solvants sont proscrites, elles peuvent provoquer la casse ou engendrer la dissipation de la charge d’huile, il est recommandé de faire un nettoyage avec de l’eau à température ambiante, du savon doux et une brosse douce, des conseils à suivre d’un bureau de rachat d’or.

 

Revenir en haut de page