Couronne de l’Impératrice Eugénie.

763420622_small

Aujourd’hui nous allons découvrir une pièce d’exception, la couronne de l’Impératrice Eugénie.

Eugénie de Montijo fut l’épouse de l’empereur Napoléon III, elle endossa le rôle d’impératrice du 30 janvier 1853 au 4 septembre 1870.
Étant élevais au rang de plus belle femme, à son époque, l’empereur voulut pour sa compagne la plus belle des couronnes. Il demanda donc à Alexandre-Gabriel Lemonnier (qui est l’un des meilleurs joailliers de cette époque) de réaliser sa couronne ainsi que la sienne.

Au-delà de sa forme typique, cette couronne conçut en 1855 détient sa valeur grâce aux métaux précieux qu’elle possède (or jaune, diamants, émeraudes).
Elle est composée d’arceaux formés par huit aigles en or ciselé en intermittence avec huit palmettes honorés de diamants, et chacune possédants deux émeraudes. L’aigle et les palmettes sont des symboles souvent utilisés pour les Empereurs.

En tout, cette couronne possède 2480 diamants et 56 émeraudes. Une partie des pierres précieuses présentes sur celle-ci, provenez des réserves personnelles de Napoléon III.

Présenté lors de l’exposition universelle de Paris en 1855, son créateur remportera la médaille d’argent pour « couronnes impériales d’un goût simple, d’un bon dessin, d’une exécution soignée ».
A travers cet objet, l’Empereur voulu montrer au monde entier le savoir faire de joaillerie française.

La couronne de Napoléon fut vendue le 11 janvier 1887 suite à une loi d’aliénation des diamants de la couronne, comme de nombreuses œuvres d’arts et trésors inestimables.

L’Impératrice Eugénie légua sa couronne à la princesse Marie-Clotilde Napoléon.
Depuis elle fut offerte au musée du Louvre par un couple de mécènes.

adminpier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page