La nouvelle cotation de l’or de Londres fournit de nouvelles données…

La nouvelle cotation de l’or de Londres dénommé « LBMA Gold Price » qui a remplacé le « London Fix » le 20 mars 2015, a été fixé affiché environ 50 fois depuis la date. Faisant partie du nouveau processus de fixation du prix de l’or de Londres, l’administrateur du système pour la fixation de la cotation de l’or publie désormais le nombre de tours qui manque pour arriver à une fixation de la cotation de l’or de Londres.

Avant le lancement du nouveau système, cette information n’était pas disponible au public et c’est une nouvelle étape de la part de la LBMA et de l’administrateur de tenter que la fixation du prix de l’or de Londres soit plus transparente. Le « London Fixing » classique publiait seulement la cotation de l’or qui avait été fixée parmi les banques membres mais les investisseurs ne connaissaient pas le volume négocié, le nombre de participants ni combien de tours il manquait pour fixer le prix de l’or.

Ces informations peuvent être précieuses pour comprendre la dynamique de vente et d’achat d’or sur le marché financier de Londres car celui-ci considère que le système de fixation du prix de l’or de Londres est un point de référence de haute liquidité pour le marché de l’or.

A lire...  L’achat d’or se fait tous les jours en Inde même pour seulement un gramme… (partie II)

Certaines questions pourraient devenir intéressantes avec ces nouvelles informations pour les analystes de la cotation de l’or dans le futur et qui pourraient donc être :

  • Combien de tours ont été nécessaires pour fixer la cotation de l’or de Londres ?
  • Quelle a été la différence entre le volume d’achat d’or et celui de vente durant le premier tour ?
  • De quelle façon le volume de vente et d’achat d’or a été modifié après chaque tour ?
  • Est-ce que les vendeurs ou les acheteurs d’or ont augmenté leur volume pour arriver à un équilibre du prix de l’or ou l’ont-ils fait les deux ensemble ?
  • Le changement du prix de l’or est-il lié avec le premier tour ou avec le dernier ou avec n’importe quels autres points énoncés antérieurement ?
  • Est-ce que chacun de ces facteurs est un indicateur pour prédire le comportement futur du prix de l’or ou sa volatilité ?

Actuellement, il est trop tôt pour tirer des conclusions avec seulement 50 jours de négociation mais avec le temps, les réponses à ces questions seront très intéressantes à connaitre.

A lire...  Vente et achat d'or : analyse de l’industrie du raffinage de l’or en Suisse

Suite aux 50 dernières sessions de la fixation du prix de l’or de Londres, nous connaissons maintenant, de façon anecdotique, les points suivants:

20% des sessions ont nécessité seulement une ronde pour fixer le prix de l’or mais pour avoir la majorité 4 à 6 rondes ont été nécessaires avec une moyenne de 3 minutes par session.

La session la plus longue a été de 12 rondes et de près de 10 minutes.

Le volume moyen négocié a été de 89.233 onces troy soit autour de 3 tonnes d’or ou 100 millions de dollars.

Depuis le commencement de cette nouvelle fixation du prix de l’or, le volume a été de moins de 6 tonnes excepté durant la session du 27 mars 2015 durant laquelle ont été négociés 608.117 onces ou 19 tonnes ou 727 millions de dollars.

Une donnée intéressante à savoir serait le nombre de jours durant lequel le volume offert pour la vente ne change pas ou très peu pendant chaque ronde.

rachat Or

Commentaires clos.