Les grenats, des pierres mystérieuses et variées

Vous souhaitez vendre des bijoux dans une boutique de rachat d’or, mais vous avez un doute sur la nature de la pierre qui l’orne ?

Vous vous demandez si ce ne sont pas des grenats ces merveilleuses pierres fines rouge foncé que vous trouvez souvent sur les anciens bijoux ? Eh bien oui, jusqu’à un certain degré le « rouge chaud » est en effet la couleur la plus fréquemment trouvée dans les grenats. Peu de personnes sont au courant que le monde des grenats est plus coloré que cela. Des découvertes spectaculaires, particulièrement en Afrique, ont amélioré l’image traditionnelle du grenat avec un nombre surprenant de nuances – même si le rouge continue vraiment à être sa couleur principale. Grâce à leurs spectres riches en couleurs, les grenats peuvent aujourd’hui tout à fait suivre le rythme des changements de style et des tendances de couleur de la mode. Et grâce aux nouvelles découvertes, il y a une provision fiable de pierres. Ce groupe de pierres fines est celui qui donne la nouvelle impulsion au monde des bijoux d’aujourd’hui.

grenatbrut

Par le terme ‘ grenat’, le spécialiste comprend un groupe de plus d’une dizaine pierres fines différentes de composition chimique semblable. Il est vrai de dire que le rouge est la couleur la plus souvent rencontrée, mais le grenat existe aussi dans des nuances diverses de vert, de jaune, d’orange ardent. La seule couleur qu’il ne peut pas avoir est le bleu. Les grenats sont beaucoup recherchés parce qu’aujourd’hui c’est non seulement la pierre fine classique couleur rouge et vert qui est si fortement estimée, mais aussi les bonnes nuances au milieu de celles-ci. En outre, le monde des grenats est aussi riche en raretés comme des grenats « étoile » ainsi que des pierres dont la couleur change selon l’éclairage de la lumière du jour ou de la lumière artificielle.

Qui a-t-il d’autre qui distingue ce groupe de pierres fines des autres ?

Eh bien, tout d’abord il y a sa bonne dureté de 7 à 7.5 à l’échelle de Mohs. Avec quelques exceptions mineures, elle s’applique à tous les membres du groupe de grenats et c’est la raison de la bonne qualité de ces pierres fines. Les grenats sont relativement insensibles et simples à travailler. La seule chose qu’ils n’aiment vraiment pas c’est d’être soumis à un mauvais traitement thermique. L’autre avantage est leur indice de réfraction élevé, la cause de la grande brillance du grenat. La forme des cristaux bruts est aussi intéressante. Le grenat signifie quelque chose comme « granuleux » en venant du latin ‘granum’, pour le grain. Ceci fait référence non seulement à la forme arrondie typique des cristaux, mais aussi à la couleur du grenat rouge, qui ressemble aux graines d’une grenade mûre. Au Moyen Âge, le grenat rouge a été aussi appelé « la pierre d’anthrax ». Et même aujourd’hui, des noms imaginaires comme le rubis de l’Arizona, l’Arizona spinelle, le Montana rubis ou le rubis du Nouveau-Mexique sont toujours répandus dans le commerce.

Les grenats sont connus par l’homme depuis milliers d’années. Noé utilisait une lanterne de grenat pour l’aider à diriger son arche pendant la nuit sombre. Les grenats sont aussi trouvés dans les bijoux Égyptiens, Grecs et des Époques romaines. Beaucoup des premiers explorateurs et voyageurs ont aimé porter un grenat avec eux, car le grenat était populaire comme un talisman et une pierre protectrice, car on croyait qu’il s’allumait la nuit et protégeait son porteur du mal et du désastre. Aujourd’hui, la science nous a enseigné que la luminosité proverbiale du grenat vient de son indice élevé de réfraction.

Non seulement les grenats ont beaucoup de couleurs, ils ont aussi beaucoup de noms : almandin, andradite, demantoïde, grossulaire, hessonite, pyrope, rhodolite, tsavorite, spessartite et uvarovite, pour en citer quelques-uns. Mais nous allons nous limiter aux plus importants et commencer par les grenats rouges. D’abord, il y a le pyrope rouge ardent. Son rouge vif, souvent avec une nuance brunâtre légère, était une couleur de pierre fine très demandée dans les 18ème et 19ème siècles. Les grenats trouvés dans la partie du Nord-Est de l’ancien Royaume de Bohême étaient mondialement connus à ce moment-là. En Europe, ils ont ornés beaucoup de bijoux, particulièrement dans la période Victorienne. Ce véritable bijou de grenat de Bohème est traditionnellement présent avec un grand nombre de petites pierres, qui étaient l’une près de l’autre comme les graines d’une grenade, avec leur éclat rouge. Aujourd’hui encore, les grenats sont toujours trouvés en ancienne Tchécoslovaquie. L’attractivité de bijoux en grenat classique consistant ainsi principalement dans la beauté des pierres fines.

Les plus grandes pierres centrales « des rosettes » typiques sont aussi le plus souvent du grenat, bien qu’ils appartiennent à une catégorie différente. Pour les « almandins », nommées d’après Alabanda, une ville antique, avec une composition chimique qui diffère quelque peu de celui du pyrope. Et pourquoi, pourrait-on se demander, sont-ils utilisés comme des pierres centrales ? C’est tout à fait simple : parce que la Nature a créé le pyrope presque exclusivement dans de petites tailles, en permettant à l’almandin de grandir en de plus grands cristaux.

Une variété de grenas, aussi rouge, est le rhodolite. Un cristal mixte d’almandine et de pyrope. Ce grenat populaire a un magnifique velouté rouge avec une de belle nuance violette ou rouge framboise. À l’origine trouvé aux USA, il vient maintenant principalement des mines de pierre fine en Afrique orientale, l’Inde et le Sri Lanka.

grenatmultiLe monde coloré des grenats

grenatbijouxLe monde des spécialistes a été stupéfié il y a quelques années par la découverte fantastique d’un type de grenat qui était très rare jusque-là. Près de la rivière Kunene, à la frontière entre la Namibie et l’Angola, on y a découvert un gisement de pierres fines d’un orange rayonnant, c’est la spessartite rouge. La Spessartite a été nommée d’après le lieu du site de découverte faite en Allemagne. Les spessartites sont restées discrète, comme des pierres pour des amateurs de pierres fines et des collectionneurs jusqu’à cette découverte importante en Namibie. Elle était à peine utilisée dans le bijou parce qu’elle était trop rare. Mais cette nouvelle découverte a changé le monde des pierres fines.

Sous le nom commercial de « grenat mandarin  », ce grenat noble d’un magnifique orange est devenu mondialement connu en un rien de temps. Malheureusement, la mine, dans les collines calmes de la Namibie a pu seulement être exploitée que pendant quelques années. La recherche de pierres fines dans le pays a impliquée trop d’efforts et est devenue trop chère. Les craintes ont grandi que cette pierre, pourrait seulement devenir disponible que dans des recherches individuelles, jusqu’à ce que l’on ait découvert un autre gisement de ces trésors oranges, cette fois au Nigeria. Leur couleur et brillance sont si semblables à ceux des grenats mandarine de la Namibie que seul un spécialiste expérimenté peut discerner les différences subtiles.

Maintenant pour les grenats verts. Grenats verts? Y a-t-il vraiment une telle chose ? En fait, on connaît plusieurs variétés vertes. D’abord il y a le « grossulaire », créé par la Nature dans beaucoup de tons jaunes, vert et brun et estimé pour ses nombreuses nuances intermédiaires et des couleurs de la terre. Là aussi, ce fut une découverte spectaculaire : dans la fin du 20ème siècle, on a découvert de vastes gisements de grossulaires au Mali. Ces grenats du Mali nous captivent avec leur grande brillance. Même le brun, qui n’est pas terriblement populaire, semble vif et naturel mais est particulièrement tendance.

Le grenat vert probablement le mieux connu est le tsavorite ou tsavolite, qui appartient aussi au groupe des grossulaires. Le vert de la tsavorite va du vif et léger à profond et velouté et, comme tous les grenats, il a particulièrement une bonne brillance.

Cette pierre fine verte sera valorisée à sa juste valeur par le bureau d’achat d’or et de bijoux Inter’Or à Paris.

La star des grenats verts est le demantoïde, rare, une pierre fine pour des amateurs et des connaisseurs. Sa brillance est importante, encore plus grande que celui du diamant. Le bijoutier star de la Russie Carl Fabergé aimait le grenat vert brillant de l’Oural plus que tout le reste et l’a utilisé dans ses créations. En attendant, le demantoïde n’est plus tout à fait rare dans le commerce de pierres fines, grâce à de nouvelles découvertes en Namibie. Les demantoïdes de la Namibie ont de bonnes couleurs et la brillance, mais ils manquent d’une caractéristique minuscule : les prétendues inclusions. Ces inclusions bonnes, touffues sont la caractéristique typique par lequel le demantoïde russe est reconnu.

adminpier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page