Les bijoux berbères

Chez les berbères, les bijoux faisaient partie du costume.

Les différentes parures témoignent de leurs histoires remplies de guerres et de luttes.

Les femmes utilisaient les bracelets (en or pour les plus aisées socialement, en argent pour les autres) le long de leurs bras afin de se défendre.

Sur beaucoup de gravures et même sur certaines photos de l’époque, on peut vérifier la présence de ces bijoux.

Deux types de bijoux les ruraux et les citadins.

Les bijoux ruraux sont brillants, pour certains en argent ou en bronze. Ce sont des objets très bien réalisés et dessinés. Leurs courbes sont parfaites et pures, et les dessins sont souvent de formes géométriques. On peut également trouver quelques motifs floraux.
Ces bijoux sont fabriqués dans le Souss (Sud ouest du Maroc).

Les citadins, sont la majeure partie du temps, en or et représentent régulièrement des fleurs. Ils sont souvent rehaussés de diamants, rubis et de pierres précieuses.

Le Lebba est quant à lui, un bijou dit de fête. C’est un collier orné de pierres précieuses avec une base en or.

Le Serbal et un frontal constitué de pièces de monnaies ainsi que de coraux. Il est cousu à la main sur un bandeau de soie.
Le Nbail qui est un bracelet en argent orné également de pierres précieuses.

Enfin la Fibules qui est un bijou qui se fixe sur un vêtement à l’épaule. Ses chaînes suspendues on une valeur protectrice pour celui ou celle qui la portera.

adminpier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page