La cotation de l’or dans l’attente des décisions de la FED et du NFP en octobre 2015

La cotation de l’or continue d’être entre les 1100 et 1150 dollars l’once troy dans l’attente des résultats des données de l’US « nonfarm payroll (NFP) qui, théoriquement, servent d’indicateurs de récupération économique si les chiffres de l’emploi, hors secteur agricole, augmentent. Le NFP est aussi la clé d’un des indicateurs que suit la Banque Centrale des Etats-Unis (FED) pour savoir si elle peut arriver à un de ses objectifs, le plein emploi, une inflation à moins de 2% et une croissance économique saine aux Etats-Unis afin de décider si elle doit augmenter les taux d’intérêt de référence.

La résistance technique de la cotation de l’or papier est aux environs de 1100 dollars et pourrait expérimenter une impulsion à la baisse si elle descendait au-dessous de cette barrière psychologique. Tel est le cas sur le marché papier de type COMEX et il existe cette fois-ci des indices clairs montrant une réelle rareté sur le marché de l’or et de l’argent physiques tout au moins pour le moment. Les déclarations et les interviews récentes faites par les porte-paroles et analystes des importantes raffineries suisses et de la Perth Mint confirment cette rareté sur le marché de l’or et sur les ventes durant cet été 2015.

A lire...  Le prix de l’or rebondit après des minimas de 8 mois

Certains fanatiques du marché de l’or, comme c’est le cas généralement dans chaque cycle de pénurie de monnaies d’investissement en or et en argent, argumentent que ce fait est un indicateur car les primes sur les monnaies d’or et d’argent augmentent. Mais ils ignorent que cela est dû simplement au manque de capacité productive des grandes compagnies lorsque la demande de monnaies d’or et d’argent est élevée comme c’est le cas en ce moment avec les pièces en argent « American Silver Eagle » et celle de « The Perth Mint ».

C’est une constatation habituelle sur le marché de l’or et de l’argent physiques. Ce sont les raffineries de l’or suisses et celle de Perth Mint en Australie qui sont à même de noter les grands flux d’or et d’argent physiques du monde entier. De plus, elles connaissent bien le fonctionnement du marché de l’or papier.

A la différence de certains analystes du marché de l’or physique, elles n’insistent pas en disant que, durant toute sorte de situation, il faut réaliser des achats d’or. En outre, elles possèdent un historique de plus de 50 ans sur le marché qui leur permet de l’observer avec distance et sans émotions.

A lire...  Manipulations sur l'Argent au COMEX

Ces responsables des raffineries de l’or et de l’argent reconnaissent qu’il y a bien une réelle pénurie sur le marché des métaux précieux. Ils pourraient confirmer l’hypothèse de certains analystes disant qu’en 2016, un changement de tendance de la cotation de l’or pourrait survenir.

La cotation de l’or devrait baisser devant une hausse des taux d’intérêts de la FED qui fortifierait le dollar et, que d’un autre côté, tous les actifs pourraient aussi baisser.

Bien sûr, ce n’est pas une mauvaise idée de faire un achat d’or physique en tant qu’assurance vie.

Commentaires clos.