Achats or : les véritables réserves d’or de la Chine

L’incorporation prévisible du Yuan chinois comme devise intégrante des « Special Drawing Rights-SDR » ou « Droits de Tirage Spéciaux » du Fond Monétaire International (FMI) obligeraient les autorités chinoises à inventorier leurs réserves d’or et à partager les données avec le FMI concerant leurs achats d'or

La Chine serait en train de préparer une actualisation de ses réserves d’or suite à la condition requise par le FMI pour que sa monnaie puisse faire partie des SDR. La publication des nouvelles données pourraient avoir lieu avant la réunion du FMI programmée pour octobre de cette année. A cette condition, l’incorporation du yuan sera alors étudiée pour le faire figurer dans le panel de devises qui actuellement sont le dollar, l’euro, la livre et le yen.

L’or, qui n’a plus l’utilité d’être lié à une devise d’après le point de vue des Banques Centrales occidentales, continue ironiquement de faire partie d’une grande majorité des réserves des Banques Centrales des Etats-Unis et de l’Europe. La Chine qui, en 2010, est devenue la seconde économie la plus importante du monde, n’a pas voulu être à la traine concernant cet aspect. L’essor de la Chine et ses efforts pour que sa monnaie devienne fiable au côté du dollar ont eu pour conséquence que le gouvernement a stocké l’or faisant partie d’un plan de diversification de 3.7 milliards de dollars dans ses réserves de devises.

A lire...  Achat or : 4 raffineries suisses traitent 56% de la production minière du monde

D’après une analyse réalisée par Bloomberg Chine, elle pourrait avoir tripé ses stocks de lingots d’or depuis la dernière actualisation officielle de son inventaire en 2009. Cette même analyse montre que la Chine posséderait environ 3510 tonnes d’or. La seconde réserve d’or la plus importante du monde après celle des Etats-Unis qui possèdent 8.133 tonnes d’or.

Cette politique d’achat d’or a un sens si la Chine souhaite établir le Yuan comme une monnaie de réserve mondiale. Il est possible qu’elle souhaite posséder d’autres actifs dans sa balance qui ne soient pas des monnaies fiduciaires. L’or est sans aucun doute considéré comme une option fiable de réserves de valeurs pour une puissance mondiale qui prétend continuer à s’accroitre. De plus, il ne faut pas oublier que la Chine est le plus important producteur d’or du monde et a été, derrière l’Inde, un des principaux consommateurs d’or en 2014.

Le fait de savoir à combien se monte le trésor de l’or chinois génère un intérêt croissant parmi les commerçants et les investisseurs en or. Le fait de confirmer les doutes généralisés et de reconnaitre que les stocks sont plus importants que ceux déclarés jouerait un rôle important pour un marché haussier de l’or.

A lire...  Ventes et achats d’or et d’argent métal de « The Perth Mint & US Mint » de 2011 à 2015

Certains pensent que la Chine ne peut avoir augmenté autant ses réserves d’or que ce qui est reconnu officiellement. Une opinion que ne contredit pas le Vice-Gouverneur de la Banque Centrale chinoise qui, en mars 2013, avait signalé que le pays pourrait seulement investir 2% de ses stocks de devises en or car le marché était trop petit. Mais c’est peut-être une stratégie pour contredire les rumeurs.

L’or a toujours été, à travers l’histoire de la Chine, une manière de projeter le pouvoir. Les chinois sont en train de réfléchir à la manière de faire pour que le Yuan soit plus international et c’est peut-être la raison pour laquelle ils sont en train d’acheter tant d’or. Dans quelques mois, nous saurons la vérité…

Commentaires clos.