Achats d’or : les puissances se préparent-elles à la crise du dollar ?

vendre bijoux or

L’une des questions les plus importantes et les plus transcendantes du système économique actuel, est de savoir si les pays, tant occidentaux qu’orientaux, travaillent déjà à la transition du système issu de Bretton Woods vers un nouvel étalon-or, s’interrogent aujourd’hui les experts des marchés.

Des accords entre la Chine et l’Arabie Saoudite

En ce sens, ils soulignent qu’il faut tenir compte de ce qui se passe entre les gouvernements de la Chine et de l’Arabie saoudite. Vous savez parfaitement que l’Arabie saoudite a conclu un accord avec les Chinois pour passer des contrats et régler les achats de pétrole de la Chine en yuans. Ils ont vraisemblablement conclu un accord pour que les Saoudiens puissent les échanger contre de l’or à la Bourse de Shanghai.  Certains experts financiers affirment que les Saoudiens échangeraient déjà les yuans contre de l’or.

Lorsque l’on examine les statistiques de prix, on constate que la bourse de Shanghai négocie principalement des lingots de 1 kg et de 12,5 kg. Il n’y a pas non plus d’augmentation significative des volumes échangés.

Les experts rappellent également qu’il ne faut pas oublier que la Chine augmente discrètement ses réserves d’or « pour ne pas mettre l’Oncle Sam mal à l’aise ».

Et en Europe ?

En Europe, les experts rappellent que les pays de l’Union européenne se sont vraisemblablement mis d’accord pour maintenir un certain ratio de réserves officielles d’or par rapport au PIB. L’objectif est d’atteindre ce ratio au niveau mondial, mais aussi au niveau individuel.  Mais cela n’est pas non plus publié dans les médias. Pourquoi ?  Logiquement, pour ne pas mettre les États-Unis mal à l’aise, soulignent les experts.

A lire...  Le prix de l'or au-dessus de 1 900 dollars l'once pour le reste de l'année

La crise du dollar et l’or

Il est clair que tout le monde se prépare à une crise du dollar et à un nouveau système pour remplacer Bretton Woods. C’est logique. Il ne faut pas être très malin pour comprendre que les banquiers centraux vont jusqu’au bout de Bretton Woods, qu’ils vont jusqu’au bout de l’impression d’argent.

C’est pourquoi il est logique qu’il y ait tôt ou tard une crise du dollar, et c’est pourquoi les pays augmentent leurs réserves officielles d’or, y compris la Chine. Leur objectif est d’atteindre un certain ratio or/PIB. Comme le PIB de la Chine augmente, ils veulent acheter plus d’or.

La Chine accélérera probablement ses achats d’or afin d’atteindre un ratio or/PIB équivalent à celui des grandes puissances occidentales. La question suivante qu’il soulève est que lorsqu’un pays choisit d’augmenter ses réserves d’or officielles, il incite ses citoyens à acheter de l’or. Par exemple, selon les experts, nous voyons, surtout dans les zones de conflit majeur, comme la Belgique, que les citoyens accumulent de l’or comme s’il n’y avait pas de lendemain.

A lire...  Achat or : combien investir en or physique?

Des achats d’or par les Chinois

Ainsi, dans le cas de la Chine, il est très probable qu’elle essaiera d’inciter ses citoyens à acheter de l’or, de sorte que la quantité d’or par habitant en Chine sera équivalente ou similaire à la quantité d’or par Européen, que nous avons dans les pays occidentaux.

En conclusion, nous assisterons à une accélération des achats d’or par la Chine, tant au niveau officiel qu’au niveau individuel. La question suivante est évidemment de savoir qui va vendre autant d’or : c’est clair, celui qui va vendre autant d’or, c’est la Russie. Les experts estiment qu’il est plus que probable que les achats d’or de la Chine concernent de l’or russe.

Il est aussi probable que les banques suisses achètent très probablement de l’or dans leurs succursales ou leurs filiales situées en dehors de l’Union européenne, afin d’éviter les dispositions ou les pénalités imposées par l’Union européenne sur les achats d’or russe. La tendance de l’or restera haussière à moyen et long terme.

vendre bijoux or

Commentaires clos.