Les achats d’or en augmentation pour la première fois depuis février

L’investissement en or est actuellement bien ennuyeux ; c’est ce que pensent la majorité des investisseurs. Cependant, les investisseurs de grand capital paraissent être en désaccord…

L’indice d’achat d’or, le Gold Investor Index, mesure le nombre de personnes qui achètent de l’or et le compare avec celui des personnes qui vendent de l’or sur un mois déterminé. En juillet, une amélioration de l’activité d’achat d’or a été enregistrée en comparaison à juin moment où il est arrivé à son niveau le plus bas depuis 52 mois.

L’indice est monté jusqu’à 51.9 en juillet contre 51.2 en juin. Ce fut le premier mois depuis février dont on a enregistré une augmentation des acheteurs d’or.

Cependant, en juillet il s’est produit un accroissement des réserves des clients de poids. Bien que la différence entre acheteurs et vendeurs ait été faible, ceux qui ont décidé d’acheter de l’or l’ont fait à plus grande échelle.

Les réserves totales des particuliers ont atteint un nouveau record de 33 tonnes au mois de juillet.

Le « GII » a commencé à être calculé en octobre 2009 et sa lecture moyenne a été de 55.5 points atteignant son niveau maximum de 71.7 en septembre 2011 lorsque le prix de l’or a atteint les 1900 dollars l’once. Une lecture de 50 indiquerait un parfait équilibre entre achats et ventes d’or.

Une telle lecture de l’indice de juillet indique que l’or continue d’être un actif clé pour les grands investisseurs mais le public est réticent concernant l’investissement en or suite aux risques géopolitiques récents.

Pour certains investisseurs souhaitant aussi diversifier le risque de stockage de l’or, la place de Zurich continue d’être l’endroit préféré mais celle de Singapour marque de plus en plus de points.

Que se passe t-il ? Pourquoi y a-t-il moins d’achats d’or mais en plus grosses quantités ? La dégringolade des prix de l’or 2013 a été une dure leçon sur la façon dont le prix de l’or peut bouger quand d’autres actifs restent stables. Sur le même fondement, les prix de l’or ont terminé le mois de juillet 2014 avec un prix de 1285 dollars d’once dépassant ainsi les rendements des principaux taux des actifs.

Tandis que d’autres marchés financiers continuent leur stabilité malgré la grave situation au Moyen Orient et entre la Russie et l’Ukraine, certains investisseurs ont montré une réelle préoccupation pour le risque géopolitique.

Nous ne savons pas comment ces évènements rejailliront sur les marchés dans les prochains mois mais il est certain que les achats d’or à grande échelle de la part des investisseurs privés ont contribué à la hausse du marché qui a commencé en 2001 et qui s’est accéléré suite à l’invasion de l’Irak et de la récente crise financière.

 

rachat Or

Commentaires clos.