Les achats d’or d’Apple ne feront pas fluctuer pas le marché mondial…

Suite aux révélations du « Wall Street Journal » nous informant qu’Apple pourrait vendre ses montres de luxe en or 18 carats « Apple Watch Edition » pour une quantité d’un million d’unités par mois et qui aurait, de ce fait, une conséquence exponentielle sur le marché de l’or suite aux achats d’or énormes pour la fabrication de celles-ci, Apple est sorti de sa réserve en annonçant que l’or doré et l’or rose de la montre de luxe Apple Watch Edition ne seraient pas en or pur.

Une récente entrevue avec « the Financial times » révèle qu’Apple a réussi à comprimer les molécules d’or pour qu’elles soient plus proches les unes des autres donnant ainsi une double résistance au matériau.

Pourquoi les achats d’or d’Apple n’augmenteront pas la demande ?

Le secret pourrait se trouve dans une patente enregistrée par la compagnie au milieu de l’année dernière sous le nom de « Méthode et matériaux pour former des composés pour une matrice métallique d’or ». Lorsqu’un objet est fabriqué avec 18 carats d’or, nous savons que ce n’est pas de l’or pur mais seulement un alliage formé par les 18 parties des 24 que forment l’or pur, soit ¾ d’or pur ou 75% de pureté.

Non seulement l’or de 18 carats d’Apple est plus résistant aux coups et aux griffures mais ses achats d’or sont réduits d’un tiers pour la fabrication de ses montres « Apple Watch Edition ». Les 25% restants correspondent à une combinaison d’autres métaux comme l’argent ou le cuivre. D’après la patente d’Apple, son alliage utilise des particules céramiques de basse densité ainsi, le bénéfice est double pour la compagnie : l’or de 18 carats d’Apple non seulement est plus résistant mais nécessite aussi un tiers en moins d’or pour la fabrication. Comment ? Les carats sont basés en fraction de masse et étant donné que ces particules de céramique occupent un volume supérieur, le boitier de cette montre de luxe requiert moins d’or pour avoir le même volume.

C’est un avantage pour tous : mieux pour l’utilisateur qui possède une montre de luxe plus résistante et avantageux pour Apple qui diminuera ses achats d’or et n’influencera pas le marché de celui-ci. Les premiers calculs montrent que si la montre est un succès, les responsables de la compagnie Cupertino diminueront leurs achats d’or d’un tiers de la production mondiale pour la fabriquer.

Autre argument pour faire taire la rumeur est qu’Apple utilise 17% de ses achats d’or à partir de l’or recyclé.

Encore trop d’or y compris pour Apple ?

Les estimations visent que le prix de la montre « Apple Watch Edition » qui sortira en Avril prochain pourrait osciller entre 5.000 et 20.000 dollars. D’après les sources du « Wall Street Journal », Apple est en train d’étudier la possibilité d’utiliser du platine en option, matériau encore plus luxueux pour sa montre. Une option qui, comme pour toutes les montres traditionnelles, fait tripler le prix comparé à celui de l’or.

Pour certains analystes, la rumeur concernant le bouleversement du marché suite à des achats d’or importants de la part d’Apple serait dans le but de « réveiller » le marché de l’or mais les investisseurs n’ont pas été dupes…

rachat Or

Commentaires clos.