La Russie achète encore plus d’Or

La Banque Centrale de Russie a acheté de nouvelles réserves d’or en avril 2016 avec 15,55 tonnes.

La Banque Centrale de Russie totalisait 6 700 000 onces troy d’or (208 tonnes) dans ses réserves en 2015. En avril 2016, la banque a de nouveau ajouté 500 000 onces d’or à son stock (15,55 tonnes), et dans les mois précédents, en février et mars, elle a acquis 24,88 tonnes d’or. En janvier, la Russie avait aussi acheté 700 000 onces d’or (21 tonnes). Les réserves d’or russes ne cessent donc d’augmenter pour un total de 1 477,42 tonnes en avril 2016.

Le système monétaire de Bretton Woods a permis aux banques centrales d’échanger leurs dollars pour l’or physique avec la Réserve Fédérale (la Banque centrale des États-Unis). Le système monétaire postérieur à Bretton Woods a retenu le dollar comme monnaie de réserve mondiale, à travers la création du pétrodollar. Avec ce nouveau système monétaire, établit de facto en 1971, toutes les monnaies du monde sont passées à un système flottant libre et soutenant la monnaie, avec la possibilité de générer une activité économique qui était soumise à la juridiction et à la qualité de son bilan. Les Banques Centrales les plus importantes du monde (la Réserve Fédérale, la Banque centrale européenne, la Banque d’Angleterre et la Banque Centrale de Chine) détiennent de l’or en tant qu’élément clé de leurs réserves de devises internationales afin de renforcer la confiance dans leurs devises.

A lire...  Royaume-Uni, Suisse, Chine: la route de l’or

Dans le cadre du nouveau système monétaire et financier à créer dans les prochaines années ou décennies, est défini un nouveau système bipolaire entre les zones d’influence de l’Occident (États-Unis, Europe, etc.) et de l’Orient (Chine, Russie, etc.). L’objectif des achats d’or par les Banques Centrales est de diversifier leurs réserves et de soutenir leurs équilibres avec le seul actif qui ne peut pas être manipulé par une autre Banque Centrale. Et peut-être ouvrir la voie à la prochaine phase du système monétaire international qui répond aux structures de pouvoir du présent et de l’avenir.

Commentaires clos.