Les trois scénarios pour l’or en 2022 en fonction de ce que fait la Réserve Fédérale

vendre bijoux or

La politique monétaire de la Réserve fédérale et, plus précisément, la manière dont elle fera face à la hausse de l’inflation en 2022, est l’un des principaux facteurs qui détermineront l’évolution du prix de l’or au cours de l’année. Le calendrier et le rythme des hausses de taux d’intérêt peuvent, en moyenne, déterminer si le métal précieux améliorera ses performances de 2021.

or brut

or brut

Alors que les marchés réagissent déjà à la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine pour 2022, trois scénarios possibles se dessinent, chacun ayant un impact particulier sur les métaux précieux.

La Fed maintient sa politique

Le premier scénario prévoit que la Fed maintienne la politique monétaire qu’elle avait exposée lors de ses dernières réunions. Cela impliquerait que le démantèlement du programme d’achat d’actifs mis en place pendant la pandémie prenne fin en mars 2022 et que, dans le courant de cette année, trois hausses de taux d’intérêt soient effectuées.

Supposez que les marchés ne réagissent pas et qu’ils continuent d’évoluer à peu près normalement ou qu’ils entament une reprise pour atteindre des sommets. Dans ce scénario, le dollar se renforcerait et les taux d’intérêt réels commenceraient à combler l’écart, ce qui pourrait affaiblir l’or et l’argent.

Pour les experts, il s’agit du scénario le moins probable car ils ne pensent pas que les marchés réagiront positivement ou que l’inflation sera refroidie par les hausses de taux d’intérêt.

Il attire également l’attention sur le fait que les rendements obligataires étaient à des niveaux bien plus élevés qu’aujourd’hui en 2011, alors que l’or et l’argent étaient à leurs prix les plus élevés de la décennie précédente.

A lire...  Achat lingot or ou argent ou monnaie or/argent ? Partie II

La Fed change sa politique

Dans ce deuxième scénario, la Fed déclare qu’elle va procéder à la réduction progressive des émissions et augmenter les taux d’intérêt, pour voir comment les marchés réagissent.

Le résultat le plus probable est que les marchés entrent dans une spirale baissière et que la Fed réagisse en laissant les taux inchangés dans l’espoir qu’ils se redressent, expliquent les experts.

Dans ce cas, l’or et l’argent souffriront à court terme mais le changement de politique monétaire de la Fed leur sera finalement bénéfique.

La Fed inverse sa politique

Pour que ce troisième scénario se produise, une combinaison des deux premiers doit d’abord se produire sinon la Fed pourrait voir les marchés paniquer et devenir pessimistes au moment où elle aura mis fin à son programme de soutien.

À ce moment-là, probablement avant le deuxième trimestre de l’année, la Fed réintroduirait l’assouplissement quantitatif (un programme de stimulation de la politique monétaire consistant à acheter de la dette publique), ce qui entraînerait un nouvel effondrement du dollar, comme cela s’est produit après la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 et en mars 2020.

Selon les experts, ce scénario serait le salut des marchés et l’or et l’argent s’envoleraient à la lumière de l’expansion du bilan de la Fed. Selon eux, c’est le scénario le plus probable, pour une raison simple: les marchés sont tellement endettés sur des dettes artificiellement bon marché qu’il est presque impossible qu’ils ne s’effondrent pas dès que les taux d’intérêt seront relevés. Ce qui est clair, c’est qu’ils sont convaincus qu’ils seront sauvés, car ils sont trop gros pour faire faillite.

A lire...  Vente d'or secrète de la Turquie à l'Iran

L’avenir

Les experts rappellent que dans les années qui ont suivi la crise financière de 2008 et en raison des politiques monétaires accommodantes qui ont été adoptées dans tous les pays, la bulle de la dette n’a fait que croître.

Au fil des ans, les dirigeants de Wall Street se sont concentrés sur les actifs et les instruments financiers les plus risqués, privatisant les énormes bénéfices et espérant que les pertes éventuelles seraient supportées par le gouvernement américain.

Le fait est que si le marché obligataire est touché, la Fed n’a pas le choix, car il représente dix fois la taille du marché des capitaux. Et avec une inflation de 7%, personne de sensé ne veut d’une obligation à dix ans avec un rendement annuel de 1,7%, soulignent les analystes.

Les prévisions annoncent une période de forte inflation au cours de la prochaine décennie, au cours de laquelle le monde devra se désendetter et s’éloigner des marchés dérivés en papier.

La tendance sera en faveur des actifs physiques et tangibles tels que les métaux précieux. Nous sommes convaincus que l’or et l’argent auront un potentiel de hausse énorme pour les prochaines années, qui commencera à se manifester dans les mois à venir, concluent les experts.

vendre bijoux or

Commentaires clos.