La chute du prix de l’or: une excellente occasion pour l’achat d’or

vendre bijoux or

La dernière réunion de la Réserve fédérale américaine a eu un impact important sur le prix de l’or, qui a chuté de près de 100 dollars l’once en seulement 24 heures. Toutefois, certains analystes se demandent si cette baisse répond à la situation réelle du marché car la Fed maintient sa politique monétaire et ne prévoit pas de relever les taux d’intérêt avant au moins 2023. La vérité est que, avec l’or à 1 785 dollars l’once, c’est peut-être le bon moment pour acheter.

achat or

La réaction brutale du prix de l’or à la réunion de la Réserve fédérale américaine du 16 juin, avec une chute de près de 100 dollars l’once en seulement 24 heures, a été qualifiée d’exagérée et d’infondée par plusieurs experts du marché des métaux précieux.

Comme l’expliquent certains experts sur l’or, les investisseurs n’ont rien à craindre de la Réserve fédérale et ne doivent pas prêter attention aux projections à deux ans (la Fed a laissé entendre qu’il n’y aurait pas de hausse des taux avant au moins 2023).

Le bon moment pour acheter de l’or

En regardant le marché de l’or en ce moment, ça pourrait être un bon moment pour acheter disent les experts. Il y a une vente de panique en cours et ils ne pensent pas que cela va durer longtemps. Fondamentalement, les marchés ont interprété que l’inflation augmente et que les taux d’intérêt vont augmenter. Mais ils ignorent le fait que cette hausse des taux ne se produira pas avant au moins deux ans. Et beaucoup de choses peuvent se produire pendant cette période.

A lire...  Le prix de l’or s’effondre et le dollar remonte…

Toujours selon les analystes, une fois cette vague de vente panique passée, l’or sera en bonne position pour remonter à 1 900 dollars l’once et revenir à 2 000 dollars d’ici la fin de l’année.

Une grande partie des perspectives de la Fed dépend de l’évolution de l’inflation. Si l’inflation reste entre 2 et 3 %, la Fed ne sera pas pressée de relever à nouveau les taux d’intérêt. La seule chose qui sera vraiment transitoire est cette correction du prix de l’or.

Cette hausse de l’inflation ne sera pas durable, car l’économie se remet d’un événement sans précédent et il n’existe aucun modèle permettant de prédire avec précision ce qui pourrait se passer.

Même dans ce cas, si l’inflation est plus élevée que prévu et que la Fed est obligée de relever les taux d’intérêt, l’or reste un actif d’investissement très intéressant. La Fed ne va pas augmenter les taux de plus d’un demi-point, de sorte que les rendements obligataires réels (rendement nominal – inflation) resteront négatifs. De plus, au cours des 50 dernières années, lorsque l’inflation a été supérieure à 5 % par an, l’appréciation moyenne de l’or a été de 16 %.

A lire...  Les opérations à terme sur l'or cotisent à la baisse

Manipulation du marché

D’autres experts du marché des métaux précieux affirment que derrière cet effondrement du prix de l’or se cachent des signes de manipulation. Selon les analystes, la masse monétaire mondiale a quadruplé l’année dernière, les prix des matières premières ont doublé, l’inflation est partout galopante, il y a un déficit de l’offre, les taux réels et même nominaux sont négatifs, les banques ont du mal à trouver un endroit où placer leurs capitaux sans perdre de l’argent… et l’or ne fait pas que baisser, il s’effondre en deux jours seulement ?

Pensez-vous vraiment que la déclaration de la Fed mercredi dernier selon laquelle elle pourrait être contrainte de relever les taux d’intérêt dans deux ans, peut être considérée comme un retour à la ligne dure, alors que la Fed elle-même a reconnu que l’inflation s’envole ?

Le responsable de GATA évoque la possibilité d’une intervention concertée des banques centrales pour faire baisser le prix de l’or, directement ou par le biais d’intermédiaires : se pourrait-il que les grandes banques qui opèrent sur ce marché le manipulent pour le compte du gouvernement américain ou d’autres gouvernements, en se vendant des contrats entre elles pour obtenir un certain prix qui déçoit les investisseurs ?

vendre bijoux or

Commentaires clos.