Découverte en Floride de pièces d’or dans un naufrage espagnol de 1715

01En Floride aux Etats-Unis, une famille de chercheurs de trésors a trouvé un butin de bijoux et pièces d’or valorisé pour plus d’un million de dollars parmi les restes d’une frégate espagnole coulée il y a plus de 300 ans dans les eaux de l’Atlantique.

Le trésor récupéré dans les eaux de Fort Piece, une localité située à environ 200 kilomètres au nord de Miami, comprend 51 pièces en or de différentes dénominations, une chaine en or de 12 mètres, des bagues et un étrange artefact religieux d’après ce que la compagnie « 1715 Fleet-Queens Jewels LLC » a décrit et qui possède les droits de recherche de cargaison de bateaux.

Une des pièces trouvées et qui a suscité un grand intérêt est une monnaie royale en or qui date de 1715 sur laquelle a été taillée une effigie du roi Felipe V et dont le nombre de fabrication est très limité. Cette pièce en or seule est déjà valorisée pour environ 500.000 dollars.

Il semble que le trésor se trouvait à bord d’un des 11 galions de la flotte espagnole qui, en 1715, se dirigeaient de la Havane vers l’Espagne. Les navires ont coulé proche des côtes de Floride à cause de forts ouragans qui frappent régulièrement les Caraïbes. Les bateaux transportaient des métaux précieux mais aussi du bois et du tabac pour remplir les coffres du roi Felipe V, le premier de la dynastie des Bourbons après la guerre de sécession.

A lire...  La semaine reprend avec un or stable... à la hausse !

On estime que plus d’un millier de personnes sont mortes dans le naufrage. Depuis exactement 300 ans, le naufrage a eu lieu dans la nuit de 30 juillet 1715, le trésor est resté dans le fond de l’océan parmi des récifs et des bandes de sable jusqu’à ce que cette famille la découvre à seulement 5 mètres de profondeur. Dans les trois dernières années, c’est la troisième fois qu’elle trouve des pièces en or provenant de naufrages de l’année 1715 bien que cette trouvaille soit la plus valorisée.

Six des onze navires qui composaient la flotte espagnole coulée au XVIIIème siècle sont déjà identifiés mais il reste encore les cinq autres qui pourraient contenir des trésors en or dépassant les 400 millions de dollars.

En accord avec les lois fédérales des Etats-Unis et de l’état de Floride, 20% du trésor trouvé sera exposé au musée local. Le reste sera réparti entre la famille des chercheurs et la compagnie « 1715 Fleet-Queens Jewels LLC » qui l’a contractée. L’Ambassade d’Espagne aux Etats-Unis est en train de réunir toute information utile sur cette découverte avant de décider quelle politique adopter car le gouvernement espagnol pourrait présenter une réclamation concernant la propriété de ce trésor.

A lire...  La Banque Centrale Belge va rapatrier ses lingots d’or de l’étranger

En 2012, après une bataille légale internationale qui a duré cinq ans, la Cour Suprême des Etats-Unis a décrété que le trésor de la frégate « Nuestra Señora de las Mercedes » naufragée en 1804 face aux cotes de l’Algarve et composé de 500.000 pièces en or et en argent devait être rendu à l’Espagne. Le 5 février 2012, les 17 tonnes de la charge de « Nuestra Señora de las Mercedes » sont arrivées à la base aérienne de « Torrejon de Ardoz ». Cette affaire a été considérée comme un cas de jurisprudence aux Etats-Unis concernant la propriété d’un trésor coulé. Les pièces en or, valorisées en 2015 à environ 7 millions de dollars,  sont exposées à Carthagène, au Musée Arquéologique de Madrid ainsi qu’au Musée Naval en Espagne.

Commentaires clos.