Le prix de l’or rebondit après des minimas de 8 mois

La cotation de l’or rebondit après trois semaines consécutives de chutes et une réduction très significative des gains accumulés depuis le début de l’année 2014. L’augmentation récente du prix de l’or s’est expliquée par deux circonstances importantes : d’un côté, un rebond technique sur des zones de support d’environ 1226 dollars l’once et d’un autre côté, les données connues d’importation de l’or pour le second consommateur mondial de ce métal jaune : l’Inde.

Malgré des barrières fiscales imposées par l’état indou, comme les licences ou les contrôles de réexportation (impôt à l’importation de 10%, peu de licences d’importation fournies aux banques ou l’obligation de réexporter 20% de l’or importé), la quantité d’or importé en aout s’est élevée à 2 milliards de dollars en contrepartie des 763 millions de la même période de l’année passée. Cette stimulation s’est produite au commencement d’une bonne époque à caractère saisonnier pour l’or puisqu’en Inde, c’est actuellement l’époque des mariages et des célébrations familiales.

Grâce à la demande d’or physique, le métal précieux doré résiste aux taux d’intérêts. Un marché très conditionné par le papier qui n’a pas le soutien de l’or physique et qui, à cause des ventes et des achats d’or massifs, font que le prix augmente ou baisse indépendamment du fait que le papier soit soutenu par la quantité d’or qu’elle est théoriquement censée représenté.

La cotation de l’or se trouve actuellement sensiblement au-dessous de la moyenne mobile de 100 jours en termes de volume c’est-à-dire environ 8%. Sur ce métal jaune pèse la prochaine augmentation des taux d’intérêts que la Réserve Fédérale mettra en place pour le premier trimestre de l’année 2015 ainsi que les faibles espoirs concernant la baisse de l’inflation. En prenant comme indicateur les expectatives de la chute de l’inflation et l’évolution de la rentabilité réelle du bon du Trésor à cinq ans, nous observerons les mouvements à la hausse ou à la baisse du prix de l’or d’ici la fin de l’année.

Espérons que la FED nous donnera plus d’indices sur la façon dont elle abordera la prochaine augmentation des taux d’intérêts et sur les conditions macro-économiques de l’économie américaine. Si un accroissement économique se réalise aux Etats-Unis, l’inflation commencera à augmenter mais n’oublions pas que l’or est aussi un actif refuge contre l’inflation.

L’augmentation du prix de l’or sera un moyen de « couverture » contre l’inflation mais ne viendra pas de Wall Street.

rachat Or

Commentaires clos.