Achat platine: des prix à des niveaux minimums de cinq ans…

Les prix du platine ont chuté au niveau le plus bas en presque cinq années et la diminution de l’accroissement économique hors des Etats-Unis a éveillé des préoccupations concernant l’achat de platine.

Jusqu’à présent, 2014 a été une année avec des moments difficiles pour le prix du platine qui est utilisé dans les filtres et tubes d’échappement des automobiles. Durant cinq mois de grève dans les mines d’Afrique du sud, la grève la plus longue de l’histoire des miniers du platine, les fournitures de ce métal ont été réduites durant cette année. Mais la fin de la grève et les médiocres résultats économiques en Europe et au Japon ont amené les prix du platine à baisser de 14% depuis son record de juillet dernier à 1517 dollars l’once troy.

Le facteur le plus important qui affecte la cotation du platine correspond aux mauvaises prévisions de ventes automobiles dans les économies européenne et japonaise qui se sont ralenties. Environ 38% de la demande mondiale de platine provient du secteur automobile, surtout des moteurs diésel. A la différence de l’or et de l’argent métal qui sont des métaux monétaires que les investisseurs utilisent comme une couverture contre l’incertitude politique ou économique, le platine est un reflet plus clair des réalités économiques. Et actuellement, les bonnes données sur l’accroissement mondial hors des Etats-Unis se font rares voire inexistantes.

La croissance nulle en Europe et au Japon

La croissance européenne a été réduite au point mort, ce qui a obligé la Banque Centrale Européenne (BCE) à baisser les taux d’intérêts et à annoncer de nouveaux plans de stimulation dans sa réunion de politique monétaire du début septembre. L’économie japonaise s’est légèrement améliorée durant le second trimestre et est arrivée à son plus important rythme depuis 2009. Au même moment, les fournitures de platine augmentaient. Les mines d’Afrique du Sud, le plus important producteur mondial de ce métal, augmentaient aussi leur production. La Russie, le second producteur mondial, a suivi en exportant malgré que les autres nations lui aient imposé des sanctions pour le conflit en Ukraine. Avec une demande incertaine et l’augmentation des fournitures, certains investisseurs ont « boudé » le platine. La quantité du métal de la part des fonds négociés en bourse a chuté à son niveau le plus de l’année.

Est-ce le moment d’investir en platine ?

Certains investisseurs pensent que le pire de la chute du prix du platine est terminé. Les prix bas de ce métal peuvent attirer plus d’acheteurs en Chine. La différence entre le prix du platine et celui de l’or s’est réduite de façon importante dans la situation actuelle. En se réduisant, la différence entre ces deux métaux pourrait amener les investisseurs à utiliser une stratégie où ils vendraient leur or pour acheter du platine et en espérant que le prix du platine dépassera celui de l’or. Cela pourrait aussi stimuler les prix du platine.

Cependant, actuellement, les ventes de ce métal stimulent le marché selon certains analystes financiers. Toujours d’après eux, les prix du platine sont surélevés et une prochaine vague de baisses pourrait bien se produire…

rachat Or

Commentaires clos.