Le marché de l’or de Shanghai ouvre ses portes aux étrangers…

Les étrangers ont maintenant accès au marché de l’or de Chine depuis que la Bourse de Shanghai a mis en place, ce 18 septembre, sa plateforme internationale.

Celle-ci, nommée en Yuan la monnaie chinoise, a été installée dans la zone pilote de libre commerce de Chine à Shanghai et prétend encourager la participation étrangère sur le marché de l’or très contrôlé du pays.

La plateforme internationale a fait réalité l’ouverture du marché de l’or de chine et sa participation étrangère. L’augmentation du volume des transactions convertiront la Chine en un véritable marché international.

La chine continue d’être le premier consommateur mondial d’or après avoir dépassé l’Inde en 2013 avec un accroissement de la demande de 56% en termes interannuels. Le gouvernement chinois a décidé de créer un marché spécifique dans lequel seraient recueillies toutes les cotations en temps et en heure des transactions de l’or physique comme celles des opérations à terme et ainsi concurrencer les marchés de New-York et de Londres. A titre d’exemple, la cotation de l’or est réalisée avec une prime sur le prix au comptant de Londres entre 30 et 42 dollars l’once.

En plus des avantages fiscaux et commerciaux, la clé pour attirer des investisseurs est la libéralisation partielle des mouvements de capitaux et la facilité d’acquisition des Yuans. Des pas importants ont été réalisés comme l’annulation de certaines barrières dans le contrôle des capitaux. La zone de libre commerce était une simple « expérimentation » il y a un an et s’est maintenant convertie en une extraordinaire réalité.

En ce qui les participants étrangers à ce marché de l’or, la majorité sont des banques provenant du marché des commodities d’autres parties du monde : la Banque d’Australie-Nouvelle Zélande, J.P. Morgan, Société Générale, HSBC, la « Standard Chartered », la Deutsche Bank, la « Standard Bank » ou la « Scotia Bank » ainsi que les plus importantes compagnies minières comme Barrick Gold, Newmont ou Perth Mint.

De nouveaux contrats et plus de liquidités sur le marché de l’or de Shanghai

Ce nouveau marché offre trois nouveaux contrats sur l’or. Un concerne celui de l’or physique avec 99.99% d’or pur de 100 grammes, un autre concerne l’or d’une pureté de 99.99% de 1 kilogramme et un troisième concerne des lingots d’une pureté de 99.95% de 12.5 kilogrammes.

En plus de ces nouveaux contrats, les compagnies et banques étrangères peuvent commercer avec huit autres contrats déjà existants et qui se négocient aussi dans d’autres parties de la Chine. Ceci démontre bien l’intention d’unification des prix de la Chine Continentale et de la volonté d’essor vers ce marché de l’or comme de l’utilisation du Yuan de la part des investisseurs étrangers.

De plus, les autorités chinoises sont en train d’étudier la façon d’unifier les cotations du Yuan hors et à l’intérieur de la Chine Continentale. Actuellement, les prix d’un même actif divergent à cause de l’existence d’un « onshore Yuan » et d’un « offshore yuan ». En ce sens, le gouvernement chinois souhaiteraient que ces deux cotations puissent converger et ainsi éliminer un des « businesses » les plus importants en ce moment pour les « traders » : l’arbitrage entre le prix d’un même actif hors et dans la Chine Continentale.

rachat Or

Commentaires clos.