Les prix de l’or face à un « super dollar » (partie I)

Le dollar monte, l’or baisse… cela parait être la règle générale pour les investisseurs en métaux précieux qui recherchent une hausse à long terme du dollar depuis que les taux ont commencé à fluctuer depuis 1973.

Nous sommes pratiquement à la fin de 2014 et il semble que la troisième tendance haussière de l’année du dollar selon les accords de Bretton Woods soit en chemin d’après l’ex chef économiste de la banque suisses UBS, monsieur Magnus.

A-t-il raison ? Concernant les prix de l’or, le point important est la direction dans laquelle va le dollar au lieu de vérifier son niveau absolu. Suite aux niveaux minimums du printemps de 2011, le dollar est actuellement très loin de ce qui pourrait être un « super dollar » des débuts des années 80. Il y a donc des faits qui nous rappellent certains évènements :

Le marché des « commodities » comme l’or, l’argent métal, le palladium, le platine a t-il été saturé après avoir été longtemps à la hausse? La réponse est : oui

Les prix de l’or, de l’argent et autres métaux précieux ont-ils baissé pour les consommateurs ? La réponse est oui

Sommes-nous face à des économies concurrentielles plus faibles en Europe ? Oui

Les pays émergeant ont-ils contacté trop de prêts ? Oui

Y a-t-il une forte politique monétaire américaine face aux hausses des taux du dollar ? Non

Même avec la Réserve Fédérale qui est encore loin d’augmenter les taux, le troisième trimestre 2014 a été assez pessimiste pour les investisseurs d’actifs non américains contre le dollar.

L’or, en terme de dollar, a terminé septembre en avoisinant les niveaux les plus bas de l’année 2014 et avec une chute mensuelle de 5.8% pour le Fix PM de Londres. L’argent métal a chuté à son niveau le plus bas contre le dollar depuis mai 2014 et de plus de 12% depuis la fin d’aout.

Cependant, l’or contre l’euro continue d’être proche de son niveau le plus haut d’il y a douze mois. Y compris face à la livre sterling, l’or s’est maintenu à un niveau de 3% depuis le début de l’année.

Autrement dit, la récente chute de l’or est relative. Cette différence entre les prix de l’or en dollars et dans d’autres devises pourrait s’intensifier en octobre.

Les analystes sont d’accord avec ceux qui pensent que l’euro va baisser en misant contre celui-ci sur le marché des devises. La Barclays bank a modifié cette semaine sa prévision à douze mois pour l’EUR/USD de 1.25$ à 1.1$, un mouvement qui, s’il se produisait, amènerait l’indice à son maximum. Il se peut qu’une chute de l’euro poussera encore plus les prix de l’or vers le bas pendant qu’au même moment la valeur du dollar montera.

suite de cet article dans l’article suivant…

rachat Or

Commentaires clos.