La cotation de l’or a augmenté de 3.9% en quatre semaines

Les prix des comptes à terme de l’or et de l’argent ont baissé suite au rebond du dollar et à une chute des couts de l’énergie qui ont diminué la demande de métaux précieux sur les marchés spéculatifs. La cotation de l’or et de l’argent ont subi l’augmentation la plus haute depuis septembre dernier et suite à la baisse des prix du pétrole, le dollar est monté à son plus haut niveau depuis 2009 face à un panel de 10 monnaies.

Le 7 novembre 2014, le prix de l’or avait atteint les 1130,40 dollars l’once soit à son niveau minimum d’il y a quatre ans. Le dollar a augmenté suite aux indices d’une économie américaine plus forte. Les données de l’emploi ont montré que les entreprises avaient embauché 230.000 demandeurs le mois dernier en comparaison avec les 214.000 d’octobre. La chute du prix du pétrole a fait que la demande du métal soit une couverture contre l’inflation.

La force du dollar est le pire ennemi de l’or. Les investisseurs se demandent si la course sur les prix du pétrole de début décembre doit être considérée comme un vrai ou faux rebond. Les prix des comptes à terme de l’or à échéance en Février ont baissé de 1.7% et ont atteint les 1197.90 dollars l’once au Comex de New York. Le volume du commerce a été de 20% au-dessus de la moyenne des 100 jours. Début décembre, le prix de l’or a augmenté de 3.9% soit à 1212.60 dollars l’once ; ce qui correspond à une augmentation de presque 80 dollars en quatre semaines. Le nombre de contrats a été estimé à 370.132, soit le plus important nombre depuis le 20 juin 2013.

La course du prix du dollar

Depuis le début de l’année, le dollar a subi une augmentation de 8.3% tandis que le prix de l’or a augmenté de seulement 1.3%. Le pétrole Brent a chuté de 35%, la plus importante baisse parmi les 22 matières premières de l’indice Bloomberg. La baisse du prix du pétrole entrainera une stimulation nette pour l’économie globale a signalé la directrice du Fonds Monétaire international (FMI), Madame Lagarde. Selon les analystes, les profits de l’économie américaine augmenteront si les taux d’intérêts sont plus élevés et dans un contexte d’une plus importante stimulation en Europe et au Japon. Le dollar semble continuer à être la monnaie favorite sur les marchés.

Les profits généraux sur les fonds négociés en bourse soutenus par l’or ont chuté de 8.4% en 2014 soit leur niveau le plus bas depuis cinq ans. Les prix de comptes à terme de l’argent à échéance en mars 2015 ont chuté de 1.6% pour s’élever à 16,424 dollars l’once. Les opérations ont été de 40% supérieures à la moyenne de 100 jours. Le prix de l’argent a subi une chute de 14% cette année. Début décembre 2014, le prix de l’argent a chuté de 9% et l’once a atteint les 14.155 dollars, son niveau le plus bas depuis aout 2009. Le volume s’est élevé à environ 128.927 contrats, le plus important depuis le 24 avril 2014.

rachat Or

Commentaires clos.