« Septembre le mois de l’achat de l’or » disent les statistiques

La négociation sur le marché des matières premières est marquée par la débâcle généralisée par les valeurs refuges que ce soit pour le prix de l’or comme celui de l’argent métal et la force du dollar américain grâce aux bonnes données des commandes industrielles aux Etats-Unis.

L’indice donné par « l’Institut for Supply Management » a fait apparaitre en aout une lecture de 59. Cette lecture contraste avec celle du mois de juillet qui avait atteint 57.1. Les principales raisons de cette hausse sont l’augmentation des ventes automobiles américaines et un moindre cout des machineries et installations productives.

Sans aucun doute, les données démontrent le coup de pousse qu’est en train de gagner l’économie américaine qui s’accroit fortement grâce à l’accumulation des stocks et du développement spectaculaire des techniques d’extraction du pétrole et du gaz. C’est pour ces raisons que le retrait des « stimuli » de la Réserve Fédérale est imminent, que les investisseurs abandonnent les valeurs refuge de l’or et se dirigent vers d’autres investissements cycliques comme celui du dollar doté d’une grande force durant les dernières sessions.

La négociation sur l’or s’effectue bien au-dessous des volumes de ces derniers mois. Comme les prix de l’or ont atteint des niveaux minimum durant 11 semaines, le volume de négociation se trouve 47% au-dessous de la moyenne des 100 derniers jours tandis que le métal le plus haussier, le palladium, a terminé sa cession aux Etats-Unis à près de 3% soit 883 dollars par once.

Le futur des prix de l’or comme de l’argent métal s’avère sombre dans les prochaines semaines. Un marché qui se montre si insensible devant les premiers signes de conflits comme celui de la Russie et l’Ukraine est un signe de la haute dépendance de la politique monétaire et des desseins de la Bourse.

« Acheter de l’or en septembre » disent les statistiques

Beaucoup de commerçants de monnaies d’or et de commentateurs des médias disent qu’au mois de Septembre, s’effectue la plus importante moyenne de revalorisation des prix de l’or de l’année.

Le  meilleur mois de l’année pour l’or est en septembre car, d’après une note de la Barclays, les investisseurs s’éloignent des actifs à plus haut risque comme les actions et cette constatation est d’autant plus significative au vu des données économiques américaines positives.

Quelqu’en soit la raison (la demande de l’Inde pour le festival Diwali ou la fin de la période estivale des traders occidentaux revenant de leurs vacances), les moyennes enregistrées historiquement donnent foi à cette constatation. Depuis que les prix de l’or ont commencé à stagner, l’achat d’or en dollars, donnent une moyenne de 2.3% en septembre. Ce pourcentage est beaucoup plus important que le 0.7% des autres mois de l’année.

Mais le plus important pour les investisseurs actifs est de regarder au-delà des statistiques d’un seul mois car on considère que la meilleure époque pour acheter et vendre de l’or depuis 1968 est durant les quatre derniers mois de l’année et c’est d’autant plus vrai avec les perspectives américaines qui s’annoncent…

rachat Or

Commentaires clos.