Vente d’or: est-ce le moment ou pas?

La journée du 15 avril 2013 fut une des plus difficiles pour les marchés des métaux précieux. Pendant cette journée, le prix de l’or a été corrigé de 9% et celui de l’argent de 11%. Les journaux écrivent qu’une vente totale des métaux précieux, un changement de cycle ou un ralentissement de l’économie chinoise et de bonnes perspectives des économies des Etats-Unis et de l’Union Européenne sont à l’origine de cette baisse. Il semble que le monde soit devenu fou et il est donc nécessaire de souligner certains points importants qu’un investisseur devrait savoir.

En premier lieu, quand de tels faits se réalisent, il faut savoir réellement ce qui s’est passé sur les marchés. Voici à continuation plusieurs informations :

1.)    Dans le journal Bloomberg, on peut lire que les marchés tombent puisque la croissance de la Chine augmente plus lentement que prévu. Une nouvelle très intéressante… mais croître de 7,7% au lieu de 8% (comme on le prédisait) et un ralentissement de 7,90% (pour le 4ème trimestre 2012) ne sont pas des catastrophes qui devraient affecter le marché de cette manière. Il est donc inutile d’expliquer à un investisseur intelligent qu’il s’agit d’un motif valable.

2.)    L’autre justification donnée était que les économies occidentales s’améliorent et pour cela le prix des matières premières baisse. Une justification assez absurde. Cela ne vaut pas la peine de le commenter.

3.)    Cependant, une raison « plus sérieuse » mentionnait que l’Union Européenne voulait obliger Chypre à vendre ses réserves d’or qui s’élèvent actuellement à environ 13,9 tonnes. Celui qui connait l’étendue du marché de l’or ne peut probablement pas prendre au sérieux cette information (les réserves mondiales d’or sont de 30.000 tonnes). Certains journalistes plus réalistes s’en rendirent compte et mentionnèrent que la préoccupation n’est pas Chypre sinon pourquoi l’Union Européenne n’obligerait-elle pas d’autres pays à vendre leurs réserves d’or comme le Portugal, la Grèce et même l’Italie. Il est vrai qu’une vente totale venant du Portugal ou de l’Italie pourrait réellement faire bouger les marchés et les faire modifier à la baisse. Cependant, ces réflexions sont encore de pures spéculations et à long terme, les volumes de l’Italie et du Portugal auraient été engloutis facilement par le marché.

4.)    Selon la Banque Goldman Sachs, nous devrions vendre toutes les matières premières et surtout les métaux précieux. La prévision de la banque souligne que, finalement, la bulle de l’or est en train de se dégonfler et que le cycle de la croissance de l’or est terminé. Il est plus probable que l’on gagnerait plus d’argent en faisant le contraire de ce que dit cette banque… Celui qui dit que l’or est ou fut une bulle ne connait pas bien le marché de l’or et ses aspects fondamentaux.

Ces quatre motifs présentés dans les médias les plus connus confortent notre opinion sur les informations fournies. Elles sont probantes pour savoir ce qui se passe mais peu convaincantes pour arriver à savoir pourquoi les choses se passent ainsi. Aucune des quatre raisons évoquées ci-dessus ne doivent être un motif pour vendre. Les investisseurs bien connus sur le marché maintiennent leurs investissements en or et en argent malgré leur forte baisse et se préparent à en acheter encore plus. Le détaillant qui possède des lingots d’or ne vend pas non plus. Ceux qui vendent sont les spéculateurs qui furent piégés lors d’une vente. La raison la plus importante de la chute des matières premières est l’or. L’argent et les autres métaux comme le platine et le palladium sont, dans une certaine mesure, associés avec les mouvements de l’or. Selon certaines sources, la vente de l’or fut très importante, la plus grande depuis 1980 ; nous pouvons donc imaginer que beaucoup de spéculateurs furent  obligés de changer leurs positions et également concernant d’autres actifs.

rachat Or

Commentaires clos.