Est-ce le moment d’acheter de l’or ? (II)

(suite de la partie I de cet article)

Alors, qui est-ce qui continue à acheter des actions ?

La réponse est très simple et explique très bien à quelle étape du cycle nous nous trouvons. Appelez-la « fièvre ». Le prix des actions ne cesse d’augmenter poussé par le faible volume et par le rachat de titres de la part des sociétés elles-mêmes. Malgré que le volume de rachats se soit maintenu à de hauts niveaux ces derniers temps, le mois dernier a été la période la plus importante de l’histoire pour les rachats de titres de l’or. L’accès à des crédits à des taux peu élevés a eu pour conséquence que cela revient avantageux de s’endetter pour forcer une société à réduire en même temps le nombre d’actions en circulation. Cependant, à ce niveau il semblerait évident que les sociétés qui agissent de cette façon n’aient pas pu choisir un moment aussi pire. La bourse se trouve à des niveaux maximums dans tous les secteurs et les sociétés achètent leurs propres titres trop chers. Elles gaspillent leur précieux capital. Actuellement, cela suppose que les prix des actions continueront à atteindre de nouvelles cotations or à des valeurs plus raisonnables.

Le message est simple

Le message est simple : ne pas se décourager si le marché tarde à être ajusté. Investir ne consiste pas à se laisser emporter par un faux optimisme et penser « demain sera meilleur » et si demain n’est pas meilleur, pensez « la prochaine semaine sera meilleure ». Investir consiste à savoir attendre. Attendre jusqu’à ce que les marchés soient réajustés et qu’ils reflètent la réalité. Cette attente peut être courte ou longue mais souvenons-nous du conseil de Mr Livermore : « amis investisseurs d’or, il est judicieux de simplement attendre ».

Source: www.interor.fr

rachat Or

Commentaires clos.