Achat or turc: le troisième marché mondial de l’or

Un des marchés les plus intéressants pour l’achat d’or dans le monde comme ceux de la Chine et de l’inde mais dont on parle le moins est le marché de l’or de Turquie. Le peuple turc a une forte tradition qui remonte à des milliers d’années dans l’épargne de l’or physique. On estime qu’il possède environ 5000 tonnes d’or physique en tant que propriété privée.

L’histoire de l’or physique dans l’empire byzantin

On pense que les premières monnaies en métaux précieux frappées ont été fabriquées à Lidia, ce qui est aujourd’hui une partie de l’actuelle Turquie, en 650 avant J.C. le royaume de Lidia était une province de l’Empire Perse Aquemenida. Quand les romains ont conquis la capitale de Lidia Saris en 133 avant J.C., la région s’est convertie partiellement en l’Empire Romain d’Orient qui est aussi connu comme Empire Byzantin. Durant le 5ème siècle, l’Empire Romain d’Occident a été fragmenté mais l’empire byzantin a survécu et s’est converti en une des économies les plus florescences et durables du monde. La capitale de l’empire était Constantinople, la moderne Istanbul, qui était un centre commercial qui réunissait l’Eurasie et l’Afrique du nord. Située dans la partie occidentale de la route de la soie, elle connectait l’Orient avec l’Europe.

Les monnaies étaient la forme basique de l’argent bien qu’il existait déjà le crédit selon les documents que décrit le système bancaire byzantin. Le système monétaire de l’empire byzantin a fonctionné durant plus de mille années, de l’an 312 à l’an 1453. L’économie byzantine était parmi les plus avancées de la région (Europe, Afrique du Nord et le Moyen Orient). Depuis la création du système monétaire byzantin par Constantin en 312, son pivot avait été la pièce « solidus » en or (mot latin pour dire solide). Cette monnaie était très valorisée dans le commerce pour sa stabilité comme réserve de valeur et comme moyen de transaction.

Constantinople est tombée en l’an 1453 quand elle a été envahie par l’empire Ottoman dans lequel les intérêts financiers et politiques de l’Etat dominaient l’économie. L’ère byzantine était arrivée à sa fin bien que l’or et l’argent aient continué à être stockés parmi la population de la région.

L’ère moderne de la Turquie et le marché de l’or

Mustafa Kemal Atatürk a été le premier président à arriver au pouvoir en 1923 de l’actuelle république de Turquie et qui a été fondée après la première guerre mondiale. Après la seconde guerre mondiale, il y a eu une période d’industrialisation basée sur une politique protectionniste de substitution d’importations. En 1980, la Turquie a commencé à libérer son économie. Quant à la libéralisation du marché de l’or, les évènements les plus importants sont :

  • En 1983, la fin de la prohibition des exportations de joaillerie en or
  • En 1993, la fin du monopole de la Banque Centrale de Turquie pour l’importation d’or
  • En 1995, la Bourse de l’or d’Istanbul a été mise en place
  • En 2002, « Istanbul Gold Refinery » ou IGR a été créée (raffinerie d’or d’Istanbul)
  • En 2011, la Banque Centrale de Turquie a autorisé les banques commerciales à comptabiliser l’or physique pour les demandes de réserves

De plus, la Maison de la Monnaie d’Istanbul est un des fabricants les plus importants du monde de monnaies en or. La production de monnaies de 22 carats est une de ses spécialités.

rachat Or

Commentaires clos.