Un nouveau président pour le Conseil Mondial de l’Or

Randall Oliphant a été nommé le 25 septembre dernier président du Conseil Mondial de l’Or – WGC. Il succède à Ian Telfer, président exécutif de Goldcorp, qui était en charge de ce poste depuis septembre 2010. Monsieur Oliphant est président exécutif de la société minière productrice d’or canadien la “New Gold Inc”, et compte 30 années d’expérience dans le secteur. Le Conseil Mondial de l’Or est composé des 23 meilleures compagnies minières d’or du monde.

Monsieur Oliphant a indiqué qu’il allait poursuivre la tâche de son successeur en augmentant les réussites du passé de la WGC et qu’il continuerait à promouvoir l’importance de la possession d’or de placement dans le but de diversifier les portefeuilles.

“Le Conseil Mondial de l’Or (WGC) a de grandes initiatives en cours de réalisation. Nous sommes en train de travailler avec les administrateurs de fonds de pensions concernant les produits de placement en or” assure M. Oliphant en ajoutant qu’ils étaient en train de développer de nouveaux produits sur l’or pour les investisseurs qu’ils soient détaillants ou institutionnels sans pouvoir donner plus de détails sur le sujet pour le moment.

“La forte demande d’or physique qui a commencé en Avril après la pire chute des prix de l’or en 30 ans, est le tout début d’une nouvelle tendance qui pourrait durer pendant des dizaines d’années”, signale le nouveau président du Conseil Mondial de l’Or.

Quant au futur, il a signalé qu’il continuerait à offrir son appui à des produits comme les fonds cotisés en bourse comme le “SPDR Gold Shares”, le plus important EFT soutenu par l’or mondial et qui est géré par le WGC.

Monsieur Oliphant assure que ceux qui achètent l’or à long terme aident à construire une base solide pour le métal précieux. “Même si la demande d’or physique n’est pas aussi forte en Amérique du Nord qu’en Asie, il y a des secteurs comme celui des monnaies d’or qui ont le potentiel d’attirer des investisseurs”. Quant à l’Europe, il assure qu’il existe un potentiel pour promouvoir l’or comme un outil de placement.

Il a signalé que la classe moyenne, toujours croissante, des pays asiatiques et en particulier l’Inde et la Chine qui constituent plus de la moitié du marché de l’or, continuera de demander le métal jaune et a ajouté qu’il espère que les banques centrales mondiales continuent d’acheter de l’or dans le but de diversifier leurs réserves de devises. Il a rappelé que ces mêmes banques avaient demandé la plus importante quantité d’or en 2012. “Je crois que nous nous trouvons dans les premières phases de ce marché” a t-il signalé.

 

rachat Or

Commentaires clos.