Les importations d’or de joaillerie indienne ont augmenté de 10% pendant le premier trimestre 2014

Les importations d’or de l’Inde ont augmenté durant le premier trimestre de cette année malgré que le nouveau gouvernement de Monsieur Modi ait déclaré qu’il continuerait à conserver les barrières commerciales concernant les importations d’or. De même, les importations de lingots et de monnaies d’or ont encore chuté mais bien moins que durant les précédents trimestres (seulement 3%) tandis que les importations d’or de joaillerie se sont élevées à 10%.

Le maintien des impôts sur les importations d’or qui se situe actuellement aux environs de 10% et l’obligation de réexporter 20% de l’or qui a été importé dans le pays, sont dus à la crainte du gouvernement hindou de revenir à créer un déficit dans la balance des importations et des exportations de biens et services. La faiblesse de la roupie face au dollar accentue encore plus la nécessité des mesures appliquées sur les importations et stimulent aussi les exportations. Ces estimations entrainent un ralentissement de la sortie des dollars des réserves internationales.

Dans ce contexte, les achats de bijoux en or comme ceux de la joaillerie et de l’orfèvrerie qui correspondent à une demande massive de la majorité des couches sociales de la société, continuent d’être rentables malgré les restrictions pour acheter et vendre de l’or dans ce pays qui entrainent une diminution dans certains échanges. Pour cela, durant le premier trimestre, la quantité importée de bijoux ou d’objets en or dans la joaillerie a atteint les 114 millions de dollars. Cela est aussi dû à une prime octroyée à chaque acheteur sur le marché international lorsque l’achat est supérieur à 100 dollars par once.

Dans le cas des lingots et des monnaies en or, le total importé a atteint les 1300 millions de dollars soit 3.32% de moins que l’année précédente.

La « fièvre de l’or » en Inde a causé un déficit dans la balance commerciale du pays qui avait atteint les 4.7 points du PIB au mois de mai de 2013. A partir de cette période, le gouvernement hindou a mis en place tous les outils disponibles pour arrêter cette hémorragie monétaire qui aurait pu terminer en un déficit de la balance commerciale des paiements. L’or s’est converti en un bouc émissaire dû aux problèmes économiques de l’Inde et à sa perte de compétitivité face au commerce extérieur. De plus, c’est un moyen de paiement que les citoyens réclament en tant qu’argent réel et en tant que gardien de la valeur de leur richesse.

rachat Or

Commentaires clos.