Le prix de l’or nous réserve-t-il des surprises ? Cotation du 5/10/2012

Le cours de l’or fermait la session ce Vendredi à la baisse après quelques semaines de niveaux historiques à prés de 1800 dollars l’once.
Ce vendredi à la bourse de New-York le cours terminait la semaine à 1781,30 dollars et le prix de l’argent terminait a 34,51 dollars.

Fermeture N.Y.           05/10/2012
Or /once     1781,30 dollars
Argent /once        34,51 dollars
Platine /once        1702,00 dollars
Palladium /once        660,00 dollars

A la mi-journée en Europe, le prix de l’or s’était stabilisé à 1785 dollars et lors de l’ouverture de la session à la bourse de New-York, il perdait immédiatement 18 dollars par rapport à la journée antérieure car les investisseurs venaient d’avoir l’information de la baisse du chômage aux Etats-Unis.
Le taux de chômage baissait à 7,8%, trois dixièmes de moins qu’en Août et avec une croissance de plus de 114.000 offres d’emplois. Il s’agit du taux de chômage le plus bas depuis Janvier 2009 et  nettement inférieur au chiffre de 8,2% qu’attendaient les analystes au COMEX. Pendant la baisse du métal, plus de 3 millions d’onces d’or se sont échangées.
Mais tout n’était pas fini car en plein milieu de la journée, le cours de l’or rebondissait après l’accusation de l’ancien Président Directeur Géneral de General Electric Jack Welch de manipulations par l’administration américaine des données de l’emploi.
Welch, considéré comme un des modèles de chefs d’entreprises américains, publiait dans son compte twitter un message disant “des données sur l’emploi INCROYABLES. Ces gens de Chicago sont capables de n’importe quoi…comme ils ne peuvent pas débattre, ils altèrent les chiffres”.
Ces affirmations furent démenties par la Secrétaire d’Etat au Travail, Hilda Solis, en rappelant le sérieux du personnel employé au Bureau of Labor Statistics..mais le mal était fait !
Mais au fait, est-ce que les banques centrales possèdent vraiment les réserves d’or qu’elles disent avoir ?
Un célèbre et réputé gestionnaire de fonds Eric Sprott de Sprott Asset Management affirme dans un récent rapport disponible en anglais que les banques centrales auraient vendu de grandes quantités d’or physique sans les rendre public et ceci entraînerait que les réserves actuelles d’or soient – affirme-t-il – insignifiantes !
Bien entendu, cette découverte pourrait avoir des conséquences explosives sur le cours de l’or.
Qu’en pensez-vous, après avoir lu ce rapport ?

rachat Or

Commentaires clos.