Forte volatilité du prix de l’or estimée à environ 12%

Après deux mois de hausse, le mois de septembre et les quinze premiers jours d’octobre ont été particulièrement difficiles pour le prix de l’or malgré son accroissement antérieur.  Après l’accumulation des risques produits par la situation aux Etats-Unis et les incertitudes au Japon, l’or ne répond pas de manière régulière à la hausse. En ce moment, l’or est soumis à une grande volatilité tandis que la vitesse de circulation de l’or papier a augmenté de façon vertigineuse.

La volatilité de l’or, située aux environs de 12%, peut se démontrer par de multiples exemples. Le plus illustratif est peut-être celui qui est arrivé le 11 octobre dernier. En l’espace de 2 minutes, le prix de l’or a perdu 25 dollars l’once et à ce moment-là le volume de passation des contrats a considérablement augmenté pour arriver à son maximum journalier. Après ce mouvement, l’or s’est stabilisé dans la zone de support que beaucoup d’analystes avaient prévu soit entre 1273 et 1278 dollars l’once.

Selon l’analyste technique Jonathan Krinsky de la société de trading Miller Tabak, le prix de l’or possède une dynamique de type montagne russe. Soumis à cette volatilité, les perspectives ne sont pas très encourageantes et peuvent dans ce cas se trouver dans la zone de support des 1110 dollars l’once; ce qui ferait descendre le prix jusqu’à celui du montant minimum de juin qui était de 1180 dollars.

En ce qui concerne le métal argent, il ne semble pas qu’il se trouve dans de meilleures conditions. La chute des prix de la dernière semaine située à environ 3.7% a laissé le prix de l’argent à 20.62 dollars l’once.

Que ce soit dans le cas de l’or ou dans celui de l’argent, la tendance croissante de la part des investisseurs de prendre dans leurs portefeuilles des actifs à risque les met en mauvaise position. Le revenu variable en Europe et aux Etats-Unis se trouve dans une dynamique à la hausse et les produits les plus risqués comme les assurances contre les impayés de crédits CDS (credit default swap) à cinq ans sont en train d’augmenter de façon vertigineuse. La preuve en est la hausse du CDS aux Etats-Unis (elle a pris 33.17 points basés sur le bon à 5 ans) à cause de l’augmentation de la probabilité de la suspension des paiements.

rachat Or

Commentaires clos.