Faut-il s’inquiéter ?

Depuis son top à 1 575 $ l’once fin avril dernier, l’or évolue dans un canal horizontal entre 1 560 $ et 1 480 $, au gré des nouvelles économiques et des angoisses du marché.

Quelles sont les dernières nouvelles dont veut bien tenir compte M. le Marché ?

Tout va bien ! L’affaire grecque est bouclée. Y a plus rien à voir, circulez !

Et conséquence : l’or se replie à 1 480 $. Faut-il s’inquiéter ?

Voici quelques éléments de réponse…

Les investisseurs voient à nouveau la vie en rose sur les marchés, le temps d’un instant
100 milliards de plus dans le “bastringue” et hop ! Le stress s’évapore…

C’est un peu cher la cure de Prozac… mais c’est efficace. A court terme au moins.

Et si vous êtes dans les marchés, profitez-en. Autant capter le rebond, c’est toujours bon à prendre. Mais soyez prudent et réactif. Je doute que cet emballement ne dure bien longtemps. Car nos problèmes de dettes sont loin d’être résolus, surtout au rythme de croissance où nous allons, et risquons d’aller. A bon entendeur…

Mais revenons à l’or.

L’or donc se replie. Faut-il s’inquiéter ?
Je ne crois pas. Pour deux raisons :

Première raison : la saisonnalité de l’or
Regardez ce graphique qui reproduit les variations moyennes mensuelles des cours de l’or d’un mois sur l’autre, chaque année depuis 10 ans. Gardez absolument deux points essentiels en tête :

1 – L’été est une période de creux pour l’or, dont le cours régulièrement atteint en cette période des points bas. Normal, la demande dans l’hémisphère nord ralentit, tout comme l’activité de la joaillerie, pour cause de vacances.

2 – En revanche, l’automne est une saison de forte remontée des cours de l’or. Ceci s’explique par la reprise de l’activité après deux mois creux, mais aussi par la saison des mariages qui s’ouvre en Inde (très gros consommateur d’or). A cela s’ajoute la période de Noël propice aux cadeaux et le Nouvel An chinois. Voilà qui dope la demande.

Regardez :

Achat OR Saisonnalité

Saisonnalité des cours de l’or : creux en été, remontée à l’automne

Seconde raison : La moyenne mobile à 120 jours reste un support robuste
Depuis des années, la tendance haussière de l’or s’appuie sur la moyenne mobile à 120 jours.

Rarement le cours est passé sous cette moyenne mobile, et lorsque cela a été le cas, le cours de l’or s’est rapidement repris. Cela a notamment été le cas lors du crash boursier de 2008.

Regardez :

Achat OR Cotation

Cours de l’or (rouge) en $ et sa moyenne mobile à 120 jours

Tout ça pour dire que je ne m’inquièterais pas trop du repli de l’or actuel vers les 1 480 $.

J’aurais même tendance à profiter du repli estival pour acheter.

Bien entendu, ceux qui ont de l’or le conserveront. Les problèmes sont loin d’être réglés. Gardez votre assurance K.-O en portefeuille.

Par Isabelle Mouilleseaux.

rachat Or

Commentaires clos.