Histoire du Franc et du Napoléon

Nous rachetons sur le champs vos pièces de monnaie en Or et nous vous payons immédiatement
Pour les particuliers, paiement obligatoire par chèque, loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011.

Le franc naît le 5 décembre 1360 à Compiègne et meurt le 31 décembre 2001 à Maastricht. Jean II le Bon est sacré roi à Reims en 1350 à la mort de son père Philippe VI. Ce roi est un chevalier, aimant batailles, chasses et fêtes. Comme son père, il est très mauvais gestionnaire. En 1356, les hostilités avec les anglais reprennent en Berry et Normandie. Le 19 septembre 1356, les Français sont défaits à Poitiers et le roi Jean II est fait prisonnier. Son fils, le Dauphin Charles, prend alors le titre de lieutenant général du royaume (régent), et rétablit l'autorité royale.
Jean le Bon est emmené en captivité en Angleterre. Les négociations mettent plus de 3 ans pour aboutir. Le traité de Brétigny en 1360 donne de nombreux territoires aux Anglais (1/3 de la France de l'époque), dont Calais et l'embouchure de la Somme. Le roi Edouard III renonce alors à ses prétentions sur le trône de France, offre la liberté à Jean le Bon contre une rançon de 3 millions de livres tournois soit 12,5 tonnes d'or.
Le royaume étant ruiné, Jean II "vend" sa fille au duc de Milan, Galéas Visconti, contre 600 000 livres. Il est libéré après un premier versement de 400 000 livres et s'engage à verser le solde pendant 6 ans.
Revenant de captivité, il arrive à Compiègne et prend plusieurs ordonnances importantes le 5 décembre 1360 :
- Création d'une nouvelle taxe sur le sel, la gabelle,
- Création d'un impôt direct, le fouage, sur les foyers ou "feus",
- Création du "franc", commémorant sa libération.
"Nous avons été délivré à plein de prison et sommes franc et délivré à toujours" rappelle le monarque dans son ordonnance.
Le mot franc apparaissait déjà en 241, dans le texte d'un auteur en latin, désignant un peuple germanique. Dans leur langue, le mot franc signifie homme libre.On pense que c'est le conseiller du roi, Oresme, évêque de Lisieux, grand économiste, qui eut l'idée de créer cette nouvelle unité. Dans son "Traité des Monnaies en 1370", ce clerc prône une monnaie stable et unique, garante de la puissance du souverain. De ce fait, la monnaie réelle et la monnaie de compte se trouvent confondues.
Jean le Bon mourra en captivité en Angleterre le 8 avril 1364. Il s'est livré suite à l'évasion des gentilshommes français restés en otages dont son fils Louis d'Anjou, en garantie de la rançon.

le franc "à cheval"- 1365

Le franc est une pièce d'or fin de 3,87 g (63 pièces dans un marc d'or de 244,75 g) sur laquelle est représenté le roi à cheval. Cette pièce de monnaie vient en complément de l'écu d'or qu'a introduit Saint Louis au siècle précédent, et de la livre tournois en argent. Le franc vaut une livre ou vingt sous tournois.

Nous achetons avec paiment immédiat :
Lingots d'or et pièces d'or, cotées ou non || 20 francs Or, Pièce Napoleon, Cocq, Génie|
| Pièce Union Latine || Krugerrand || Vreneli, Pièce 20 francs Suisses ||
Pièce 100 francs Or, Souverains, 50 Pesos Mexique, 10 Florins, 20$ US, 10$ US, 5$ US

Nous achetons vos Napoléons au prix de la cotation internationale de l'Or
COTATION Or - Visitez Interor

le franc à pied - 1365

En 1365, Charles V fait frapper une nouvelle version du franc qui montre le roi à pied tenant une épée à la main. Valant 20 sous, il est l'équivalent de la livre mais un peu plus léger, soit 3,82g (64 pièces dans un marc d'or).
On l'appellera aussi denier d'or.
Charles VI continuera d'émettre des francs "à pied".
En 1437, Charles VII reprend le franc "à cheval", mais d'un poids plus faible soit 3,06 g. Cette monnaie sera la dernière en or avant Louis XIII.

Louis XIII remplace le Franc par les écus et les louis à partir du 23 décembre 1641. Il n'est plus une monnaie réelle, mais sert toujours de monnaie de compte du fait de son métal et de son poids comme une monnaie étrangère.

Au XVIIIe siècle, on tente d'introduire une monnaie de papier, les billets étant gagés sur des richesses réelles ou à venir. Une première expérience a lieu sous la Régence, la garantie étant les ressources des colonies de Louisiane. La deuxième expérience,au début de la Révolution avec la création d'assignats, a comme garantie les biens du clergé et des émigrés.La valeur des billets imprimés par les pouvoirs publics dépasse à chaque fois les richesses engagées, on revient aux pièces d'or et d'argent... 
Le franc réapparaît sous la Convention, qui décrète le 1er août 1793, que le franc est la seule monnaie légale en France, sa valeur est fixée à 5 g d'argent. Les lois du 7 avril 1795 (18 germinal an III) et du 15 août 1795 (28 thermidor an III) instaurent le système décimal à la monnaie. Le franc se divise en 100 centimes.Les pièces de monnaies sont : 1, 2, 5, 10 centimes, 1, 2, 5 décimes, 1/4, 1/2, 1, 2, 5 francs.Le 20 octobre 1799 (29 vendémiaire an VII), il est fait interdiction d'utiliser les anciennes monnaies royales de cuivre et bronze. Les monnaies d'or et d'argent sont encore tolérées.

Le 28 mars 1803, Bonaparte, Premier Consul crée une pièce d'Or française de 20 francs pesant 6,4516 grammes contenant 5,80644 grammes d'OR fin, d'un diamètre de 21 mm.
Cette pièce porte en effigie le profil de "Bonaparte 1er Consul" AN XI. C'est à partir de l'AN XII qu'apparaissent les premier Napoléons avec la légende Napoléon Empereur, suivi de différents tirages datés AN XIII, AN XIV, 1806, 1807 à 8, et 1809 à 1815.
Cette pièce est restée en usage jusqu'a la première guerre mondiale.

Le 7 avril en 1803 (le 17 germinal AN XI), Bonaparte fixe la fabrication de la monnaie. Le franc est défini comme une pièce d'argent de 5 g contenant 4,5 g d'argent pur. On L'appelle "le franc germinal ".
Le franc germinal fera preuve d'une exceptionnelle stabilité puisqu'il subsistera pendant plus qu'un siècle, même si la légende qui orne les pièces évoluera au gré de l'histoire,"République Française" étant supplanté par "Empire Français" à plusieurs reprises.

Au sommet de Madrid en 1995, les chefs d'État et de gouvernement des États membres de l'Union européenne décident que la monnaie unique s'appellera l'euro.
Le premier janvier 1999, le franc perd son monopole au profit de l'euro.
Le 17 février 2002, le franc est mort, vive l'euro.

Situé àParis près de la Gare Montparnasse,
achète vos Krugerrands
mais aussi Napoléons, Souverains, Pesos, Vrenelis, Florins, etc...
à la valeur de la cotation internationale.
Achat Napoleon - Bureaux Interor

2 experts joailliers et 2 appréciateurs sont présents dans nos bureaux, du Lundi au Vendredi, pour évaluer
vos pièces d'or et monnaies à leur juste valeur.

• Vous serez reçus isolément : nous avons sept guichets confidentiels
et totalement sécurisés à votre disposition.

On paie immédiatement au prix du jour aux professionnels et aux particuliers

Rien ne vaut une expertise gratuite :

Une seule adresse en France

Achat d'or InterOr
PLAN ACCES INTEROR
Métro Gaité - Bus 28 et 58

132, avenue du Maine - 75014 Paris
Tél. 01 43 21 48 45
Tél. 01 43 35 36 77

SIRET : 423 728 963 00012
Pour les particuliers, paiement obligatoire par chèque, loi n° 2011-900 du 29 juillet 2011.
Suivant la législation en vigueur, pour toute transaction de lingot, pièce ou débris d'or, une taxe de 8% est due au Trésor Public.

du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
le vendredi fermeture à 17 h

Cotation OR - Interor

Retour InterOr - Rachat OR

Découvrez toutes nos pages d'informations dans le sitemap



Retrouvez Inter'Or sur
sur Google+