La production et les prix de l’or?

Nous le savons, la concentration de l’or se fait de plus en plus rare. Il reste encore un peu d’or à extraire dans toutes les parties du monde (l’or a une grande distribution géographique) mais leur contenu et leurs concentrations en or sont de plus en plus faibles.

En Afrique du Sud, le premier producteur mondial, il est nécessaire d’aller chercher les filons d’or à 4000 milles mètres de profondeur dans des conditions humaines épouvantables, avec des techniques complexes et un cout énergétique très élevé. Pour une tonne de minerai, seulement 3 ou 4 grammes d’or sont ramenés. Le contenu d’or dans le minerai a beaucoup changé depuis le temps de la ruée vers l’or et des chercheurs d’or avec leur tamis sur les bords des rivières aux Etats-Unis, au Canada ou en Australie durant le XIXème siècle. Terminé la découverte des pépites d’or de plusieurs kilogrammes sur les bords d’une rivière par un chercheur en quête de fortune !

Une mine d’or dans un gisement de quartz en Californie au milieu du XIXème siècle contenait à l’époque entre 15 et 35 grammes d’or à la tonne, chiffres qui étaient très bas pour l’époque. Allez chercher aujourd’hui un gisement d’or contenant une once d’or par tonne soit 31.103 grammes, c’est exceptionnel de nos jours! En Europe il y a de l’or mais son exploitation est si ancienne, le contenu en or est si rare aujourd’hui que peu de mines d’or son rentables. Il reste de l’or dans le monde mais les couts d’exploitation sont très chers…

Des investissements miniers trop insuffisants

La raison principale est la faute évidente d’investissements dans l’exploration minière dans les années 90 dû au prix de l’once d’or ridiculement bas. La réduction continue des prix de l’or depuis les années 80 a obligé les mines aurifères à réduire au minimum leurs investissements d’exploration. Malgré le début de l’exploration minier en 2001, il est nécessaire d’attendre entre 5 et 10 ans entre la découverte d’un gisement et la fonte d’un premier lingot d’or.

L’augmentation du prix de l’or en dollars a sorti les compagnies minières de leur longue hibernation aurifère qui a eu de nombreux effets positifs sur la production de l’or. Malgré ce réveil, celle-ci stagne faute de découverte de nouveaux gisements mondiaux.

L’augmentation des couts de production est inéluctable

Chaque année le cout moyen de production d’or augmente et cette tendance est définitive. Malgré les techniques d’exploration de plus en plus efficaces, les gisements découverts sont de plus en plus petits, leur contenu en or plus rare et de ce fait sont de moins en moins rentables. Sans  aucun doute, de nouveaux gisements seront à découvrir mais ils seront loin, plus petits et plus chers. Dans ces conditions, il sera difficile de revenir au prix de l’once d’or de l’année 2001.

Il faudra attendre quelques années pour savoir si l’augmentation du prix de l’or pourra permettre à la courbe exponentielle de la production d’or de poursuivre sa course folle. Cependant, il est aujourd’hui possible d’en douter à cause de l’inertie entre exploration et production. Il faudra attendre encore quelques années pour parler de décadence définitive ou temporaire et du pic de la production d’or dans le monde.

 

rachat Or

Commentaires clos.