Achat de palladium : l’impact des tensions en Russie…

Les évènements géopolitiques entre la Russie et l’occident par l’intermédiaire de l’Ukraine ainsi que les sanctions imposées par l’Union Européenne et les Etats-Unis à la Russie ont des répercussions sur le prix et donc les achats du palladium étant donné que la Russie est le principal producteur de palladium avec l’Afrique du Sud. Les investisseurs doivent tenir compte que le Russie est une nation riche en matières premières et la possibilité de sanctions plus strictes augmenteraient la valeur de plusieurs produits originaires de ce pays. Un des produits de base est le palladium. La Russie représente environ 40% des fournitures mondiales de palladium et de ce fait, elle peut être un grand moteur pour influencer les prix et l’achat du palladium.

Bien qu’il n’y ait pas encore eu de sanctions concernant ce métal, elles font quand même partie des préoccupations du futur à court terme de ce métal… L’éventualité de plus de sanctions économiques ou de restrictions commerciales envers la Russie ont augmenté cette possibilité. Toute interdiction en relation avec ce métal pourrait peser sur l’exportation et donc les achats du palladium.

Il faut souligner que le palladium souffre d’une rareté de fourniture. Récemment, des analystes du GFMS ont prédit que la production de palladium de la Russie allait diminuer de 2% cette année. Un inventaire décroissant en Russie et une longue grève minière de cinq mois qui s’est terminée en juin dernier en Afrique du Sud, ont donné lieu à la rareté des fournitures du palladium pour la première fois en quatorze ans.

Les achats de palladium sont répertoriés dans l’industrie de l’automobile pour la fabrication des catalyseurs dans les automobiles. Le palladium est également utilisé en bijouterie, en odontologie, en horlogerie, dans les tests de glycémie par bandelette, dans les bougies d’allumage des avions, dans la production d’instruments chirurgicaux et dans la connectique. On trouve aussi du palladium dans les flûtes traversières professionnelles. De ce fait, une augmentation des ventes des automobiles impliquera une plus importante demande de ce métal et par voie de conséquence une hausse du prix du palladium.

L’impact sur les prix

Le prix du palladium s’est envolé de près de 27% pour ce qui concerne les 6 premiers mois de l’année 2014. La récente perspective de nouvelles sanctions a fait que le prix du palladium arrivera aux 909 dollars l’once. Il ne faut pas oublier que la plus importante hausse de ce métal des trois dernières années et demie a été constaté au mois d’aout passé.

En relation avec la situation exposée précédemment et si les tensions continuent, le prix du palladium pourrait continuer d’augmenter.

rachat Or

Commentaires clos.